1. Accueil
  2. Évènements
  3. N’est pas Izia qui veut
2 min de lecture

N’est pas Izia qui veut

ÉDITO - Toujours en présentation de "La Vague”, son audacieux troisième album, la rockeuse prend la main sur les contenus de RTL2.fr le 10 novembre pour partager ses coups de cœur, découvertes et œuvres cultes.

Izia - Rédac Chef
Izia - Rédac Chef
Crédit : Maxime Villalonga
Izia rédactrice en chef d'un jour sur RTL2.fr (making-of)
02:04

Izia a su faire évoluer sa musique. Avec La vague, elle a osé remplacer les guitares saturées par de l'electro, s’accaparer davantage le français et livrer une bulle mélodique unique, entraînante et pétillante. Alors merci jeune rockeuse. Merci de n’avoir écouté que toi-même et d’avoir laissé ton esprit créatif prendre le contrôle. Merci de ne pas t’être seulement attardée à ne vouloir satisfaire que les plus aigris d’entre nous (les journalistes). Prends ce que tu as à prendre, imprègne-toi des influences qui te font vibrer, mets-y ton âme, sublime le tout, il n’y a pas de règle. N’est-ce pas là tout ce que nous attendons de vous (les artistes) ? Le principal intéressé (le public, ton public) est bien servi.

Izia vous recommande :

Tonique, sensible, entière, charmante, émotive, douée, vivante, touchante. C’est ce qui nous est resté en tête à la rédaction numérique de RTL2 après le passage d’Izia. Nous avons reçu la rockeuse sur ressorts et lui avons laissé la main sur les contenus du site. Arrivée à l’heure, Izia se prête au jeu de la photo de couv’ pour cette opération particulière après avoir englouti 2 cafés cul-sec et s’être repeint les cils en 3 secondes. Elle partage avec engagement ses coups de cœur, ses découvertes et ses coups de gueules. On passe de Depeche Mode, à ses potes du label Entreprise, basé dans le 11e arrondissement de Paris. Elle se lève, se rassoit, se sert un verre d’eau toute seule, échange avec chacun des membres de la rédaction. Chaque sujet fait débat. Izia ne veut pas imposer. Les réseaux sociaux ? Un peu ras-le-bol, le feed-back est devenu trop violent pour elle. 

Izia fait des choix, et elle choisit de ne pas perdre son temps et de profiter au maximum. Elle se plonge aussi facilement dans du cinéma ou des livres cultes que dans un bon film Marvel. Elle a les larmes qui font briller son profond regard quand elle parle de son père, Jacques Higelin, du modèle impeccable qu’il est pour elle et de l’amour inconditionnel qu’il lui envoie toujours. Des Izia de cette trempe-là, ça ne court pas les rues. N’est pas Izia qui veut.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/