2 min de lecture Musique

Metallica reviennent plus forts que jamais avec "Hardwired...To Self-Destruct"

NOUS L'AVONS ÉCOUTÉ - Après 8 ans sans album d'inédits, le groupe californien propose un disque haletant. Indispensable.

Metallica dévoilent leur 10e disque studio, "Hardwired...To Self-Destruct"
Metallica dévoilent leur 10e disque studio, "Hardwired...To Self-Destruct"
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani

La patience est une vertu, et Metallica nous le prouve. Cela faisait 8 ans que le groupe américain n'avait pas sorti de disque de chansons inédites. C'est chose faite avec Hardwired... To-Self Destruct, disponible le 18 novembre en magasin, et en entier sur la chaîne YouTube du groupe, avec un clip pour chaque chanson. 12 titres qui sont autant de coups de poings, mêlant trash metal, hard rock et black metal. Ce 10e disque studio offre un retour en beauté à James Hetfield (chant/guitare rythmique), Lars Ulrich (batteur), Kirk Hammett (guitare) et Robert Trujilo (basse).

Hardwired... To Self-Destruct propose des morceaux longs, faisant 7 minutes en moyenne chacun, à l'exception de Hardwired, l'un des titres les plus concis de la discographie de Metallica. Le quatuor californien offre une épopée intimiste et macabre, où la tension est permanente. En ressort une impression de linéarité, voulue par le groupe. "Nous avons mis en place un état d'esprit et nous nous y sommes tenus, a expliqué le batteur Lars Ulrich à Rolling Stones. Les chansons sont plus linéaires. Et par 'moins frénétiques', j'entends qu'il y a moins de départs et d'arrêts dans les chansons."

Un disque intense et apocalyptique

>
Metallica: Now That We're Dead (Official Music Video)

L'album propose d'intenses montées en puissance, comme l'intro de Now We're Dead, démentielle : un riff fiévreux, une batterie appelant au soulèvement, une basse vrombissante. Le titre se termine sur ces mots : "Beyond the black, we rise again/We shall live forever" ("Au-delà de l'obscurité/Nous renaissons/Nous serons éternels"). Le message est clair et on tenté d'y voir un clin d'œil au fameux Black Album de 1991.

À lire aussi
Thomas Mars et le groupe Phoenix sur la scène du Governors Ball Music Festival en 2014 Phoenix
VIDÉO - Phoenix : découvrez "J-Boy", premier single de l'album "Ti Amo"
>
Metallica: "Am I Savage?" (Official Music Video)

Dans Am I Savage, Metallica se met dans la peau d'un homme s'interrogeant sur sa place au sein de la société. Le clip montre un employé de bureau classique, entouré de gens dissimulés dans des combinaisons intégrales. Invisibles et interchangeables. "Am I Savage?", se demande en hurlant James Hetfield.

Cette thématique du sentiment d'exclusion revient régulièrement au fil de l'album. Le groupe annonce aussi une fin du monde imminente avec l'invocation du Mythe de Cthulhu, dans le titre Dream No More. Inventé par l'écrivain Howards Lovecraft dans les années 1920, il fait référence à l'existence d'un monde parallèle au nôtre, mais peuplé de forces extraterrestres dangereuses.

La pochette de l'album "Hardwired... To Self-Destruct"

Dans ce 10e disque studio, condensé de "plus de 1.500 idées", chaque musicien est au sommet de son art, et particulièrement le batteur Lars Ulrich. N'oubliez pas d'ouvrir vos fenêtres pour en faire profiter tout le monde.

Metallica, Hardwired...To Self-Destruct, Mercury, disponible le 18 novembre. Metallica se produira à Copenhague, au Danemark, les 3, 5, 7 et 9 février 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Metallica
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants