1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉOS - COIN, Bombay et Few Bits : les 3 artistes à découvrir cette semaine
3 min de lecture

VIDÉOS - COIN, Bombay et Few Bits : les 3 artistes à découvrir cette semaine

PLAYLIST - La "party-pop" irrésistible de COIN, le rock lo-fi de Bombay et la dream-pop flottante de Few Bits sont à découvrir cette semaine.

COIN vient de dévoiler son nouveau single, le presque parfait "Talk Too Much"
COIN vient de dévoiler son nouveau single, le presque parfait "Talk Too Much"
Crédit : David Od

Cette semaine, RTL2.fr vous invite à vous remuer au son de COIN. Ce jeune quatuor originaire de Nashville n'a que faire de l'histoire teintée de country de sa ville, lui préférant une "party-pop" dansante et irrésistible. Ils viennent de dévoiler un nouveau single presque parfait, Talk Too Much, qui relance l'enthousiasme après leur premier album très bien accueilli, éponyme, sorti en 2015.

Les esprits plus torturés préféreront l'univers de Bombay, trio basé à Amsterdam. Pour composer leur premier album, Show Your Teeth, ils ont expérimenté sur des machines lo-fi qui les ont catapultés dans les années 90. Leurs concerts valent le détour, et heureusement, trois dates sont prévues en France cet été.

Enfin, Few Bits vous montrera que la Belgique est tout à fait capable de produire une dream-pop de qualité, qui n'a rien à envier aux maîtres anglo-saxons du genre comme Beach House. La chanteuse, guitariste et parolière Karolien Van Ransbeeck dévoilera le 30 septembre un deuxième album lumineux et électrique, le bien-nommé Big Sparks.

COIN, party-pop dansante

La semaine dernière, RTL2.fr vous a proposé de craquer pour l'électro-rock savamment disco de Formation, cette fois, on parie que vous ne résisterez pas longtemps à l'appel de COIN. Ce quatuor venant de Nashville, aux États-Unis, plaira forcément aux fans de Maroon 5, The 1975, Bastille ou Two Door Cinema Club.

À lire aussi

Si leur musique n'est pas révolutionnaire, elle a le mérite de l'efficacité. Difficile de ne pas succomber au rythme très entraînant de Talk Too Much, leur tout nouveau single, annonçant leur deuxième album. Talk Too Much est un concentré de ce que le pop-rock se voulant dansant a à offrir : un riff joueur posant les bases du morceau, une batterie luxuriante, un refrain entêtant et chanté avec des choeurs.

"Quand les gens écoutent notre musique, je veux que leur cerveau fasse des ronds, que des images leur viennent en tête", explique Chase Lawrence, le chanteur, dans le magazine Interview en 2013. Leur premier album, éponyme, est sorti en 2015 : "Il est comme le matin suivant une fête", selon Chase Lawrence. Voilà une belle promesse. COIN vient d'achever sa tournée, qui ne passait malheureusement pas par la France. Rendez-vous au prochain tour ? 

Bombay, indie rock 90s

Bombay aime brouiller les pistes. Malgré son nom exotique, ce trio est basé à Amsterdam. Mathias Janmaat (chant/guitare), Lisa Ann Jonker (batterie) et Gijs Loots (basse) ont sorti leur premier album, Show Your Teeth, récemment. Ça gronde, ça rage sous la surface, la tension est omniprésente et le rythme colle à la peau. Show Your Teeth est d'une précision et d'un savoir-faire impressionnants pour un premier essai. Amateurs de The Kills, The Black Keys ou Jack White trouveront forcément leur bonheur à l'écoute de la basse grondante de Slow Motion ou de la guitare inquiétante de Gold Rush.

Biberonné au rock éraillé des années 90, Mathias Janmaat, multi-instrumentiste et tête pensante du groupe, expérimente avec des machines lo-fi depuis plusieurs années, à la recherche d'un son brut et "authentique". Ne manquez pas Bombay au Festival murmure du son le 16 juillet, à Dour le 17, au Poupet festival le 22 et au Café de la Danse, à Paris, le 15 septembre.

Few Bits, dream-pop belge ensoleillée

À l'écoute de Few Bits, rien ne laisse suggérer que le groupe est originaire d'Anvers, en Belgique. Des mélodies majoritairement acoustiques, une voix flottante qui caresse l'oreille, une ambiance appelant au départ en vacances. Few Bits pioche un peu de folk, un peu de pop indé et un peu de folk pour créer une dream-pop réjouissante. Le groupe est notamment mené par la chanteuse, guitariste et parolière Karolien Van Ransbeeck.

Leur premier album, éponyme, est sorti en 2013. Début mai 2016, ils sont revenus avec l'excellent Summer Sun, parfait pour accueillir les premiers rayons du soleil. Leur deuxième album, Big Sparks, s'intéresse au "côté sombre de l'amour". Il sortira le 30 septembre et semble s'orienter vers un son plus électrique. D'ici là, le groupe se produira au festival Pukkelpop, le 19 août. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/