1. Accueil
  2. Évènements
  3. The Clash : comment est né "Should I Stay or Should I Go" leur dernier grand succès
2 min de lecture

The Clash : comment est né "Should I Stay or Should I Go" leur dernier grand succès

PODCAST - Dans ce nouvel épisode de "Pop Rock Collection", Caroline Chimot nous raconte les coulisses du titre le plus célèbre du groupe de rock anglais.

The Clash
The Clash
Saison 3 - 25. Comment est né "Should I Stay or Should I Go" le dernier grand succès de The Clash
00:03:07
Le Bonus du #DriveRTL2
Caroline Chimot - édité par Bertrand Laidain

Should I Stay or Should I Go (en français : "Dois-je rester ou partir ?") est une chanson écrite en 1981 par The Clash, sur l'album Combat Rock. Le single devient en 1991, une décennie après sa sortie originale, la seule chanson du groupe à atteindre la première place des charts. Et ce, grâce à une publicité ! Elle sera choisie par une célèbre marque de jeans pour sa campagne.

La chanson, qui a la particularité d'être en anglais et en espagnol, a été écrite par le guitariste du groupe Mick Jones. Mais si c’est bien lui qui chante en anglais, une voix lui répond en espagnol. Ce sont celles de Joe Strummer et du chanteur texan Joe Ely, qui était ami avec le groupe, et qui ont eu cette idée. Petit soucis néanmoins, ils ne maitrisaient pas trop la langue. Le chanteur du groupe demandera alors à l’ingénieur du son portoricain d’appeler sa mère équatorienne. Et c’est ainsi que les Clash arriveront à traduire les paroles dans un espagnol approximatif.

Musicalement, et bien que la chanson soit signée des quatre membres de Clash, sa structure harmonique et rythmique et la ligne vocale semblent fort s’inspirer du titre Let Me Know, morceau composé et enregistré en 1966 par le groupe John's Children. Le refrain lui ressemble fort à l’atmosphère punk rock du reste du disque, c’est la patte punk des Clash qui y transpire.

Traverser les époques sans jamais se démoder

Pour le sens du titre. Tout le monde y va de sa petite analyse. Certains y voient une référence à l'expulsion imminente du guitariste du groupe (qui aura lieu en 1983). Mais en vérité, le sujet est la liaison particulièrement instable entre Mick Jones et Ellen Foley, l'ancienne choriste de Meat Loaf, qui devait bientôt imploser, entre recoller les morceaux ou y mettre fin.

À écouter aussi

Cette chanson traverse les âges et fait toujours son effet. Elle a évidemment résonné avec le Brexit, et dans la culture pop, elle est toujours bien présente, on peut l’entendre par exemple dans la saison 2 de la série télévisée Stranger Things. C’est peut être ça la définition d’une bonne chanson, elle traverse les époques sans jamais se démoder.