1. Accueil
  2. Évènements
  3. Rock en Seine 2017 : The Kills, simples et énervés sur la Grande Scène
2 min de lecture

Rock en Seine 2017 : The Kills, simples et énervés sur la Grande Scène

NOUS Y ETIONS - Le duo anglo-américain est venu chauffer le public aux dernières lueurs du jour pour la deuxième journée du festival clodoaldien.

Le public de la 15e édition de Rock en Seine, le 25 août 2017
Le public de la 15e édition de Rock en Seine, le 25 août 2017
Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP

C'est sous des lumières violettes que le duo The Kills entame son concert à Rock en Seine. Pour sa 15e édition, le traditionnel dernier festival de l'été a choisi la formation anglo-américaine pour chauffer son public samedi 26 août, à 20h05. Heart of a Dog ouvre le bal enragé. La Grande Scène est une nouvelle fois envahie après l'ouverture énergique de la tête d'affiche Franz Ferdinand la veille. Le rock garage retentit et attire fans et curieux alors que le soleil n'est pas encore couché, même si la pelouse est encore loin d'être pleine. 

Les lumières sont simples, les écrans aussi. Ils offrent au spectateur la vue du duo énergique, toujours filmés en noir et blanc. Le public plonge ainsi dans une ambiance vintage, qui rappelle les heures de gloire du grunge des années 1990, plus récemment les White Stripes. Les tenues participent aussi à l'atmosphère : chemise à carreaux pour la chanteuse américaine Alison Mosshart et blouson brillant pour le guitariste anglais Jamie Hince. 

Alors que Her a fini son spectacle hommage émouvant de l'autre côté du site, de plus en plus de festivaliers s'agglutinent pour venir admirer le rock presque nostalgique de The Kills. Des mains qui forment le célèbre symbole du rock s'élèvent au-dessus des têtes. Puis arrive la fameuse et entêtante Doing It to Death qui fait résonner sa percutante batterie dans le parc de Saint-Cloud. Dans le public, comme tous les ans à Rock en Seine, les âges s'entremêlent et semblent autant apprécier la performance.

Sur les dernières notes de Baby Says, le guitariste s'amuse à faire couiner son instrument pour finalement enchaîner, sans commentaire, sur Tape Song. "Thank you so much, I love you baby", déclare-t-il à celle qu'il considère comme son "âme soeur" et qui partage avec lui la scène, avec beaucoup de talent. Des regards admiratifs, voire amoureux, s'échangent entre le duo complice dans la vie comme dans leur musique, et font vibrer encore plus fort les accords de The Kills.

À lire aussi

Le soleil se couche lentement alors que la fin de la performance approche. Il laisse un ciel rose qui accompagne les remerciements des artistes. Le final fait décoller le show en dévoilant des jeux de lumière puissants, comme un bouquet final sur Monkey 23 et d'autres mots pour le public : "Thank you so much, merci beaucoup".

La tracklist complète :

-Heart of a Dog
-U.R.A. Fever
-Kissy Kissy
-Hard Habit to Break
-Black Balloon
-Doing It to Death
-Baby Says
-T-ape Song
-Echo Home
-Siberian Nights
-M.E.X.I.C.O.
-Pots and Pans
-Monkey 23

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/