2 min de lecture Portrait

Elon Musk, l'ambitieux entrepreneur à la conquête de l'espace, de l'énergie et des transports

RÉDAC' CHEF INVITÉ - Gérald De Palmas est rédacteur en chef d'un jour sur RTL2.fr. Il est fasciné par Elon Musk, entrepreneur qui souhaite notamment partir à la conquête de Mars.

Elon Musk, l'entrepreneur qui veut partir à la conquête de Mars
Elon Musk, l'entrepreneur qui veut partir à la conquête de Mars Crédit : DAVID MCNEW / AFP
Caroline Brenière
Journaliste

Space X et le colonisation de Mars ne lui suffisent plus. Elon Musk veut aller toujours plus loin. Le 21 juin, le patron de Tesla proposait de racheter SolarCity, premier fabricant américain de panneaux solaires. Le week-end précédent, l'entrepreneur réagissait à une vidéo montrant un conducteur de Model S traverser un tunnel inondé : "La Tesla Model S flotte suffisamment pour se transformer en bateau pour une courte période". Passionné par la Lotus Esprit submersible de James Bond, il aimerait, lui aussi, avoir sa propre voiture amphibie. 

À 44 ans, l'inventeur originaire de Pretoria est actuellement installé à Los Angeles. Il est le PDG des sociétés SpaceX, Tesla et président le conseil d'administration de la société SolarCity. Ses premiers pas notoires dans l'entrepreneuriat, Elon Musk les a faits en co-fondant PayPal, aujourd'hui dirigé par Dan Schulman. Et depuis, il fascine. "Il est partout et il déchire tout", lance Gérald De Palmas, rédacteur en chef d'un jour sur RTL2.fr. Depuis plus de trois ans, le chanteur est fasciné par Elon Musk, qu'il suit de près.

À lire aussi
Riad Sattouf, prix du festival d'Angoulême en 2015 Portrait
VIDÉOS - "L'Arabe du futur", "Les Beaux gosses"... Riad Sattouf en 4 œuvres

De PayPal à SpaceX, en passant pas Tesla

En 1999, Elon Musk fonde une banque en ligne, nommée X.com. Deux ans plus tard, la société prend le nom de PayPal, et sera vendue à eBay pour 1,5 milliard de dollars. À 31 ans seulement, il fonde sa troisième entreprise, SpaceX, qui a développé les fusées Falcon 1 et Falcon 9. La société a également signé un contrat avec la NASA, de ravitaillement de la station spatiale internationale. Il y a quelques mois, sa société a réussi à faire atterrir une fusée, une première mondiale. Son ambition n'a pas de limite, "il veut coloniser Mars", rappelle Gérald De Palmas.

Mais Elon Musk est plus connu du grand public pour son implication dans Tesla Motors, qu'il dirige depuis 2008. Son objectif ? Produire des véhicules électriques accessibles. Sa motivation ? La lutte contre le réchauffement climatique. Autre implication dans les transports, Elon Musk a présenté en 2012 un projet fou, Hyperloop. Un TGV solaire subsonique capable de transporter des passagers dans une capsule à 1.200 km/h. Un système qui permettrait de relier Los Angeles à San Francisco en moins de 30 minutes. 

Il arrive à fédérer les gens, à leur donner envie

Gérald De Palmas à propos d'Elon Musk
Partager la citation

En 2015, l'entrepreneur visionnaire annonce la création du centre OpenAI sur l'intelligence artificielle, dans le but de "bénéficier à l'humanité". Le center regroupe des dizaines de start-ups, investies dans la recherche sur l'intelligence artificielle. Pour Elon Musk, d'ici 1.000 ans, on va réussir à faire des jeux vidéo, on n'arrivera pas à faire de différence entre le réel et le virtuels. Les jeux indissociables de la réalité ont d'ailleurs commencé, avec la création des casques de réalité virtuelle, qui nous transportent dans un autre monde. Pour Elon Musk, l'innovation n'a pas de limite. "Il arrive à fédérer les gens, à leur donner envie", souligne Gérald De Palmas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Portrait High-Tech Gérald De Palmas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants