1. Accueil
  2. Évènements
  3. Sting : "On peut avoir une tendance a se sentir immortel sur scène"
2 min de lecture

Sting : "On peut avoir une tendance a se sentir immortel sur scène"

REPLAY - Sting s'est lancé dans une introspection sur la mortalité des rock stars pour la dernière partie de son interview au #DriveRTL2.

Le chanteur Sting en compagnie de Mathilde Courjeau et d'Eric Jean Jean du #DriveRTL2
Le chanteur Sting en compagnie de Mathilde Courjeau et d'Eric Jean Jean du #DriveRTL2
L'interview de Sting pour le Drive RTL2
03:25
#LeDriveRTL2 du 09 septembre 2016
11:28
Eric Jean-Jean
Eric Jean-Jean

Pour la dernière partie de son interview Sting a évoqué la mortalité des rock stars au micro d'Eric Jean Jean et de Mathilde Courjeau pour #LeDriveRTL2. Les derniers mois ont vu partir nombre de légendes de la musique et des arts de manière générale et Sting s'est lancé dans une introspection sur la mortalité des rock stars. Mais les rock stars ne sont elles pas immortelles ?

"On peut avoir une tendance a se sentir immortel sur scène, quand des milliers de personnes te regardent, les lumières sont sur toi…  tu deviens ivre de pouvoir ! Mais bien sur que tu n'es pas immortel… tu es juste un être humain… Mais ce sentiment est réel.. ou plutôt irréel, mais tu le ressens vraiment."

Ce sentiment d'immortalité mêlé à la tristesse de la perte de quelques uns de ses amis proches l'a poussé à écrire le morceau 50.000 sur son nouveau disque.

J'ai remis en question ma propre mortalité après la disparition de David Bowie.

Sting

"Au début de l'année Glenn Frey des EaglesLemmy de MotörheadDavid BowiePrince et mon ami l'acteur Alan Rickman sont morts. Tous sont morts très rapidement. Comme tout le monde j'étais sous le choc mais surpris aussi. J'ai remis en question ma propre mortalité, j'ai du devenir très philosophique face à la mort. 
Donc le personnage de ce morceau, 50.000, n'est pas moi entièrement, juste en partie. Il remet en question sa position de rock star, d'être humain et ce qu'il doit faire face à sa propre mort."

À écouter aussi

Sting en tout cas a l'air en grande forme et on le reverra très rapidement sur scène on l'espère.

Sting "Walking on the Moon"

Début 1979, Sting écrit le second disque de The Police, il cherche l'inspiration partout et rencontre le compositeur d'avant-garde allemande Eberhard Schoener à Munich. Ils passent une soirée pleine de schnaps et Sting rentre tard et chargé dans sa chambre d'hôtel. Il s'allonge mais la chambre tourne, il se relève et commence a marcher dans sa chambre avec en tête la phrase "walking around the room" (marcher autour de la chambre) qui le lendemain deviendra la phrase un peu moins alcoolisée "walking on the moon".

En écrivant les paroles qui accompagnent la phrase du refrain, il va penser a sa première petite amie et il va décrire ce que l'on ressent en amour. "Être amoureux, c'est comme être soulagé de la pesanteur."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/