1. Accueil
  2. Évènements
  3. Genesis a-t-il failli s'arrêter après le départ de Steve Hackett ?
2 min de lecture

Genesis a-t-il failli s'arrêter après le départ de Steve Hackett ?

RENCONTRE - Mike Rutherford et Tony Banks reviennent dans un entretien à RTL2 sur le départ du guitariste Steve Hackett en 1977. Genesis est alors devenu un trio et a connu un succès populaire sur l'album suivant, "...And Then There Were Three…"

Genesis
Genesis
Crédit : Patrick Balls and Martin Griffin
PÉPITE - Genesis en live et en interview dans #LeDriveRTL2 (07/03/22)
00:31:19
L'INTÉGRALE - Genesis dans #LeDriveRTL2 (07/03/22)
02:18:04
L'INTÉGRALE - Genesis dans #LeDriveRTL2 (07/03/22)
02:18:04
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann

L'histoire de Genesis est quelque peu mouvementée. Avant de connaître un succès planétaire dans les années 80 sous la forme d’un trio, le groupe a connu plusieurs départs de membres emblématiques.

En 1975, Peter Gabriel, le chanteur historique de Genesis, part à l’issue de la tournée pour l’album concept The Lamb Lies Down on Broadway. De nombreux fans ne s’en sont jamais remis… Peter Gabriel publiera dans la foulée un premier album solo sur lequel se trouve Solsbury Hill, son premier hit, qui évoque les raisons de son départ.
 
Puis, deux ans après, en 1977, c’est au tour de Steve Hackett, l'un des guitaristes, de jeter l’éponge au terme de la tournée de Wind and Wuthering, pour poursuivre une carrière solo entamée deux ans auparavant avec le disque Voyage of the Acolyte (1975).

Et puis, ils furent trois...

Phil Collins, Mike Rutherford et Tony Banks ont-ils envisagé de mettre un terme à l’aventure Genesis après les adieux de Steve Hackett ? "Le vrai changement a été le départ de Peter Gabriel en 1975. Quand Steve est parti, c'était moins difficile. Il fallait juste trouver un moyen d’avancer. On n’a jamais pensé à arrêter", explique Mike Rutherford sur RTL2.

"La question ne s'est pas posée. On savait qu’on allait continuer, poursuit Tony Banks. Mike savait jouer de la guitare et de la basse. Il fallait juste trouver un batteur, ce qu’on fait avec Chester Thompson, et un guitariste qui pouvait jouer sur scène avec nous. C'est là qu’on a trouvé Daryl Stuermer."

Genesis est devenu de plus en plus connu au fur et à mesure que les gens le quittaient !

Tony Banks
À lire aussi