7 min de lecture U2

Bono et The Edge de U2 : "Il faut promouvoir les choses positives"

RENCONTRES - À l'occasion de la sortie de "Songs of Experience" leur 14e album, le groupe a fait escale à Berlin, où Bono et The Edge ont répondu aux questions de Mathilde Courjeau pour #LeDriveRTL2.

Eric Jean Jean #LeDriveRTL2 Eric Jean Jean
>
Télécharger #LeDriveRTL2 du 14 décembre 2017 Crédit Image : Anton Corbijn | Crédit Média : Eric Jean Jean,Mathilde Courjeau | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Jean Jean
Eric Jean Jean avec Mathilde Courjeau et Bertrand Laidain

Enregistré entre Dublin, New York et Los Angeles, Songs of Experience, le 14e album de U2 est enfin sorti ce vendredi 1er décembre. Inspiré par les mots de Brendan Kennelly, auteur et poète irlandais, conseillant à Bono "d’écrire comme s‘il était déjà outre-tombe".

Pour Bono, c’est une discipline intéressante d’avoir choisi le format épistolaire.il est parti du constat que les gens n’écrivent plus de lettres. De nos jours, on s’envoie des mails ou des textos. Il écrit encore des lettres de temps à autre. Mais toutes les chansons de l'album ne sont pas des lettres et celles qui le sont en ont plus l’intimité que la forme.

À lire aussi
Zayn Playlist
VIDÉOS - Zayn passe en tête de la Pop-Rock List cette semaine

Ce sont des lettres à des fils, des filles, à sa partenaire, une lettre pour l’Amérique, une autre pour le public de U2. D'ailleurs, le chanteur explique malicieusement qu'"il ne faut pas croire les chanteurs. Surtout pas moi". C’est le thème du titre The Showman (Little More Better). 

Il ne faut pas croire les chanteurs. Surtout pas moi !

Bono de U2
Partager la citation

Pour The Edge, Bono a toujours été un grand interprète des mots. Et ceux qu’il choisi mettent toujours la musique en valeur. Il n’a jamais eu a remettre en questions ses choix. Le nouveau disque est une suite logique a leur disque précédent, Songs of Innocence, qui était personnel aussi mais plutôt sur leurs débuts en tant que groupe. Ici c’est la suite, un "sequel". Les mots du poète Brendan Kennelly les ont vraiment aidé a le mettre en forme : il dit que "l’écriture prend tous son sens si c’est fait du point de vue de l’au delà.  Puisque la mort donne une liberté pour parler des choses. Ce sont des chansons très universelles. Tout le monde peut s’y identifier. 

Bono précise quand "on parle d’écriture, pour se libérer il faut être totalement honnête avec soi même". Et d'ajouter : "Si tu n’as rien a dire, il faut le dire, en haut de la page écrire : aujourd’hui je n’ai rien à dire. C’est un super début de chanson. Le risque c’est de trop réfléchir, et de trop se remettre en question. Ce que Brendan Kennelly veut dire c’est d’oublier sa vanité, son ego, les sentiments blessés. Ecrire avec la plus grande sincérité. C’est tout." 

La santé et l'amitié

Songs of Experience a accumulé les retards, il avait été annoncé pour 2016 puis pour 2017, un retard en partie du aux soucis de santés qu’a connu Bono. 

Bono : "J’ai tendance a ne pas du tout penser à ma santé, ou a bon bien être en général. Je ne prends pas soin de moi. Depuis l’enfance je suis comme ça. J’ai eu quelques signaux d’alerte déjà. Des signaux qui me disait d’arrêter de faire mais plutôt d’être. Dans mon corps, de maigrir, de me concentrer sur mon corps. Je suis encore en travaux a ce niveau là. The Edge dit que je considère mon corps comme un désagrément. Je ne suis pas très bon à ça. Lui l’est beaucoup plus".

The Edge : "Ma relation avec Bono est a la fois de l’amitié et du professionnel, mais évidemment ma première inquiétude c’était mon ami. La structure de U2 fait que des qu’il y a un problème on se regroupe, on réfléchit ensemble a ce qu’on peut faire pour aider notre ami. Ce qui est génial avec un groupe de rock comme le notre c’est que le plus important c’est nous quatre. On peut avoir des engagements, des studios de réservés, mais nous avons surtout la liberté". 

Bono : "Et puis maintenant je me sens mieux. Parfois, il faut des messages d’alerte comme ça, des rappels. Et beaucoup de gens vivent des choses beaucoup plus grave. Je n’aime pas trop en parler parce que je n’ai pas envie de m’apitoyer sur mon sort.  Et je déteste cette mélancolie plaintive au fond d’une bière, c’est très irlandais. Mais on ne veut pas non plus de l’image de la rock star indestructible, c’est des conneries. Quelque part entre les deux, nos chansons sont nées et on changé nos perspectives… C’était la vérité". 

U2 groupe engagé

U2 a toujours été un groupe engagé et ce disque et les propos qui l’accompagnent le souvent encore une fois. En prenant position, notamment contre l’Amérique de Donald Trump et les changements politiques dans le monde. Si Bono est très romantique et pessimiste à la fois, The Edge, lui est tout à fait observateur des tendances positives émergentes dans le monde. 

The Edge : "Dans un espace temps très court, tout ce qui comptait pour nous dans le domaine de l’activisme s’est vu menacé. Les progrès que nous avions observé dans les dernières décennies étaient  soudainement rejetés. Alors voir la France rejeter l’extrême-droite nous a fait du bien. Mais il ne faut surtout pas s’en satisfaire, il faut continuer a lutter pour l’égalité, le pluralisme, le respect, la justice sociale. Il ne faut surtout pas sauter dans le piège de la peur que ces partis politiques nous matraquent. Au contraire, il faut promouvoir les choses positives. et nous verrons". 

Bono : "Je ne suis pas aussi optimiste que The Edge, mais je suis heureux qu’il le soit. Je crois que les prochaines années seront brutales. Il faut que nous soyons organisés. Toi tu crois que les gens font des choses bien par essence. Moi je crois qu’ils le peuvent s’ils ont les bonnes informations. Ce qui n’est pas le cas. Les medias nous mentent. Et surtout il y a des gens qui veulent la destruction de l’Europe, et qui font tout pour. L’Europe est une idée politique et romantique tellement belle. Nous devons montrer a ces forces extérieures qui nous sommes, nos valeurs". 

Il faut promouvoir les choses positives

The Edge de U2
Partager la citation

The Edge : "Vous en France, vous avez été formidable. Malgré les attaques, la malveillance, les terroristes, tout ce qui aurait pu vous faire peur, vous restez soudés et forts, dans votre "liberté, égalité, fraternité".  J’imagine que beaucoup de Français se sentent en danger et perdent foi en ce concept. Notre musique n’a pas la solution, mais j’espère qu’elle est la bande son de toutes les personnes soudés face à cette merde".

Bono : "La politique c’est comme un pendule qui se balance. Toutes les personnes qui entendent cet appel global contre la peur commencent à sortir de l’ombre … c’est pour ça que je parle de balancier. J’espère de tout mon coeur que l’Amérique, l’Angleterre et tous les pays qui sont en train de vivre cette réapparition de la politique de la peur et ce nationalisme vont finir par s’inspirer des pays ou le pendule penche de l’autre côté. Je ne vois pas d’autre solution pour le progrès que d’être dans une direction positive. Nous verrons bien". 

La Crise des réfugiés

Dans le titre Summer of love,  Bono évoque de façon romantique la crise syrienne et ces réfugiés qui traversent la Méditerranée. Une chanson née chez lui à Èze sur la côte d’azur. 

Bono : "Une des choses pour laquelle le groupe a donné beaucoup d’énergie dans la dernière décennie, c’est le développement du tiers monde, l’aspect financier des choses avec l’annulation de la dette, le travail d’éradication du Sida, mais ce qui est choquant c’est de voir que le problème majeur  aujourd'hui est l’abandon de certain pays du tiers monde. Particulièrement en Afrique et en Syrie. Ce qu’on voit c’est que L’Europe doit  créer des politiques pour ces réfugiés. Car ils sont réfugiés, pas migrants. Mais surtout l’Europe doit faire de la prévention pour que ces pays ne se retrouvent pas dans cette situation.
Vous savez, face à la Méditerranée, où nous passons nos étés. Le sud de la France a les plus belles plages du monde".

Le chanteur poursuit : "De l’autre côté de cette mer, des gens se mettent a l’eau pour des raisons diamétralement opposées. Pour échapper a la terreur, en Syrie. Voilà ce qu’on savait : que des gens s’attachaient à des bouts de bois, fabriquant des bateaux avec rien. Et même si on ne le voyait pas, on pouvait le sentir. Et en regardant les infos, on le savait. donc Summer of love est une chanson très romantique sur notre amour pour ces plages de France mais dans le sous texte on peut sentir les nuages noirs. Red Flag Day en parle aussi. On ne peut pas savoir si c’est une conversation entre un père et sa fille, ou des réfugiés qui fuient pour sauver leurs vies. Ces deux chansons en parlent".

La joie comme réponse à la peur

Dans ce monde de terreur que nous matraquent les chaines d’infos… U2 fait un disque optimiste et positif. La joie est-elle la seule réponse à la peur ? 

On a créé U2 en défiant la vie, en faisant de la musique de résistance. Sans colère.

Bono de U2
Partager la citation

Bono : "La joie implique une décision. La peur doit être résisté. Quand on prend cette décision, je crois que l’endroit d’arrivée c’est la joie. C’est la chose la plus importante au monde, c’est cette défiance qu’on aime dans le rock'n'roll et la musique en général. 
L’essence de la romance c’est la défiance. Particulièrement quand tu ne viens de nulle part, tu fais de la musique tu sais que l’école c’est pas pour toi… On a créé U2 en défiant la vie, en faisant de la musique de résistance. Sans colère. C’est une rage différente. 
Mais nous avons ce mélange de joie et de force de vie. C’est ça l’important. Songs Of experience est le résultat d’une leçon de vie finalement. Toujours être dans le moment, ne jamais se laisser voler sa joie. Prend les moments que la vie offre. N’accepter que le meilleur pour soi même". 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
U2 Musique Bono
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants