1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉOS - Les 9 titres qui ont fait la réputation de Téléphone
3 min de lecture

VIDÉOS - Les 9 titres qui ont fait la réputation de Téléphone

Alors que Téléphone s'apprête à faire son come-back sous le nom Les Insus, retour sur les live qui ont marqué la carrière du groupe français.

Jean-Louis Aubert
Jean-Louis Aubert
Crédit : NICOLAS FIEVEZ / AFP

Voilà de quoi rendre la rentrée plus douce. Trois des anciens membres de Téléphone vont à nouveau jouer ensemble, sous le nom Les Insus. On y retrouvera Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka. Corinne Marienneau, bassiste de Téléphone, ne fait pas partie de ce nouveau projet. 

Après quelques concerts ou des retrouvailles Aubert/Bertignac sur scène dans les années 2000-2010, Téléphone va se produire sous le nom Les Insus le 11 septembre au Point Éphémère à Paris. Malheureusement, le concert est déjà complet, mais d'autres dates seront peut-être prévues. Aucun album n'a encore été annoncé. 

Inspirés par le mouvement punk

Téléphone s'est formé à Paris en 1976, pour se séparer dix ans plus tard. En une décennie, le quatuor secoue le rock français, vend plus de six millions d'albums et crée des tubes qui ont traversé le temps. Téléphone est composé de Jean-Louis Aubert (chant, guitare), Louis Bertignac (guitare), Richard Kolinka (batterie) et Corinne Marienneau (basse). 

Influencé par le mouvement punk émanant du Royaume-Uni, Téléphone s'en inspire pour insuffler de l'énergie à ses titres rock mais au rythme accrocheur. En quelques mois, le groupe enchaîne les dates dans des soirées dansantes, avant de passer à des salles de spectacle. La RATP les invite à jouer à la station République en mars 1977, créant un embouteillage sur la ligne 11. Mais c'est leur présence en première partie de Television, le 7 juin à l'Olympia, qui les met réellement en lumière. 

À lire aussi

Téléphone enregistre son premier 45 tours le lendemain, en live au Bus Palladium, célèbre salle de concert rock parisienne. En août 1977, le groupe signe chez Pathé-Marconi, et sort son premier album, éponyme, en novembre. Il devient disque d'or l'année suivant, notamment grâce au single Métro c'est trop

Un groupe engagé

En remportant un tremplin musical télévisuel, Téléphone rencontre encore plus de notoriété et devient un phénomène national. Le deuxième disque des Parisiens, Crache ton venin, sort en 1979 et devient disque de platine, portant le quatuor au sommet. Le tube La Bombe Humaine est alors sur toutes les lèvres et les quatre musiciens marquent les esprits en portant des masques figurant des visages d'hommes politiques à la Fête de l'Humanité.

Au cœur de la nuit, troisième album de Téléphone, sort à l'automne 1980 et est disque d'or en fin d'année.  En juin 1981, Jean-Louis Aubert et ses camarades participent au concert organisé place de la République pour fêter l'arrivée au pouvoir de François Mitterrand. Plus tard, le groupe permettra même au Parti socialiste d'utiliser le titre Un autre monde en chanson d'introduction pour les meetings socialistes.

Virage international manqué

Téléphone signe sur le label Virgin