1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - David Bowie, précurseur du glam rock
3 min de lecture

VIDÉO - David Bowie, précurseur du glam rock

Par son allure androgyne, ses tenues extravagantes rejetant la distinction entre masculin et féminin, David Bowie a été l'un des premiers à créer le mouvement "glam rock" dans les années 70, qui a connu un regain de popularité 20 ans plus tard.

Au début des années 70, David Bowie cultivait un look androgyne
Au début des années 70, David Bowie cultivait un look androgyne
Crédit : Pinterest

David Bowie s'est éteint le 10 janvier 2016, quelques jours à peine après la sortie de son album Blackstar, et de son 69e anniversaire. Le chanteur britannique est sans conteste l'artiste qui a le plus influencé la musique pop ces 50 dernières années. Au-delà de sa science musicale, il était connu pour son extravagance vestimentaire, notamment liée à son obsession pour les alter egos, et la frontière entre les codes masculins et féminins. En cela, il a été précurseur du glam rock, genre musical né au début des années 70

Dandy moderne

Rien ne lui semblait impossible. David Bowie a touché à tous les styles musicaux, mêlant pop, jazz, rock, folk, électro, disco avec brio. Le chanteur londonien s'est aussi démarqué par son look. Sans en avoir conscience, David Bowie a participé à la création du mouvement glam rock, apparu au début des années 1970 au Royaume-Uni. Il est dérivé du dandysme, cette recherche de l'élégance et du raffinement masculin très populaire dans les classes bourgeoises dans l'Angleterre de la fin du 18e siècle. Le glam rock y ajoute une bonne dose de folie.  

Photo issue de la pochette de "The Man Who Sold The World", album de Bowie sorti en 1970
Photo issue de la pochette de "The Man Who Sold The World", album de Bowie sorti en 1970
Crédit : Instagram/David Bowie

D'allure androgyne - très grand, mince, le visage aux traits osseux - David Bowie en a joué notamment au début de sa carrière. Inspiré par Marc Bolan, membre du groupe T.Rex, il adopte un style théâtral. Il n'hésite pas à porter des robes, à laisser pousser ses cheveux, à se maquiller, à porter des talons, des chaussures compensées. Le tout, saupoudré de paillettes. La provocation ne l'effraie pas.

Le glam rock sous les traits de Ziggy Stardust

"Je pense que le glam rock est une très belle manière de me décrire, et c'est encore plus sympa d'en être l'un des chefs de file, déclare Bowie au Telegraph le 4 novembre 1972. J'étais très seul jusqu'à présent. Il y a un sentiment de sécurité à faire partie d'une tendance. Avec un peu de chance, si je continue à travailler dur, je pourrai y résister." À ses côtés, il peut compter sur Iggy Pop, qui deviendra l'un de ses amis les plus proches, Alice Cooper, Lou Reed ou encore Roxy Music. 

À lire aussi

C'est sous les traits de Ziggy Stardust, sa persona scénique la plus connue, que David Bowie donne une identité à ce look décalé. À cette époque, il sort l'un de ses albums majeurs : The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars (1972). 

En 2002, David Bowie se souvient avec amusement de cette époque, pour le Daily News : "Récemment, je regardais une vieille couverture du New Musical Express, datant de 1973. J'y figure avec Mick Jagger, qui vient de tomber un peu trop tard dans le glam (rock, ndlr). Il porte une combinaison avec des épaulettes, et s'est mis quelques touches de maquillage et de mascara. Je suis sur l'autre moitié de la page avec ce costume bien coupé avec des motifs de mains partout. On regarde ça et on se dit 'Mais qu'est-ce que ça voulait dire tout ça ?' Mais ça rendait vraiment bien, et c'était très excitant. Mon Dieu, cette période ne se répétera jamais. C'est un grand doigt d'honneur à tout ce qui était survenu auparavant.

Chef de file

David Bowie a montré que chacun pouvait être ce qu'il voulait. Son assurance était libératrice. Elle était un signal fort pour tou(te)s les exclu(e)s ne trouvant pas leur place dans un monde encore très binaire à l'époque, notamment parmi la communauté Lesbienne-Gay-Trans et Bi.

David Bowie cultive le look androgyne au début des années 1970
David Bowie cultive le look androgyne au début des années 1970
Crédit : DavidBowie.com

Le chanteur a également eu une influence importante sur le monde artistique. Dans les années 90, il rencontre un jeune groupe, nommé Placebo. Il les prend sous son aile et les invite à jouer en première partie de ses concerts. Brian Molko, chanteur de Placebo, est l'un des héritiers glam rock de David Bowie, par son androgynéité cultivée et son ambiguïté sensuelle. Ils signent le duo Without You I'm Nothing en 1999.

David Bowie bien entouré pour ses 50 ans
David Bowie bien entouré pour ses 50 ans
Crédit : Pete Hurst

Le trio est même invité aux 50 ans de Ziggy Stardust, fêté sur la scène du Madison Square Garden, à New York. Ce soir-là, le photographe Kevin Mazur immortalise la brochette de stars du rock qui se sont pressées autour de David Bowie. On y voit Kim Gordon et Thurston Moore de Sonic YouthBilly Corgan des Smashing PumpkinsRobert Smith de The CureDave Grohl de Foo Fighters et Nirvana, en plus des membres de Placebo. Autant de personnalités qui ont été influencées par David Bowie. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/