1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - Simple Plan : "On reste des éternels adolescents"
5 min de lecture

VIDÉO - Simple Plan : "On reste des éternels adolescents"

RENCONTRE - Simple Plan vient de sortir son 5e album, "Taking One For The Team". En 10 ans de carrière, le groupe québécois n'a rien perdu de son amour du son pop-punk, ni de son énergie.

Simple Plan en session pour RTL 2
Simple Plan en session pour RTL 2
Crédit : RTL2 / capture
Interview de Simple Plan pour RTL2
00:03:23

Si vous avez été adolescents à la fin des années 1990 et pendant les années 2000, et étiez fan de musique rock, vous avez forcément entendu parler au moins une fois de Simple Plan. Ce quintet québécois a été l'un des principaux groupes du mouvement pop-punk, aux côtés de Blink-182, Sum 41 ou Good Charlotte. Son single Welcome To My Life a tourné en boucle dans les baladeurs MP3 des adolescents du monde entier. Le 19 février, Pierre Bouvier (chant, guitare), Stéphane Desrosiers (basse), Chuck Comeau (batterie), Sébastien Lefebvre (guitare) et Jeff Stinco (guitare) reviennent avec leur 5e album, Taking One For The Team

Simple Plan n'a de simple que le nom. 14 chansons parmi 85 écrites ont été retenues pour former Taking One For The Team"On a poussé notre perfectionnisme à fond", reconnaît Sébastien. "On se dit toujours qu'on ne fait jamais assez bien, on aime se challenger, se pousser", explique Chuck Comeau. "On a écrit jusqu'en décembre dernier. Je dirais qu'on a terminé officiellement l'album ce matin. Bravo pour nous !", s'exclame Sébastien Lefebvre, déclenchant les applaudissements de ses camarades.

Grands frères du pop-punk

Les 5 Montréalais peuvent être fiers. Après 15 ans de carrière, ils demeurent l'un des groupes les plus solides de la scène pop-punk, omniprésente au début des années 2000. Ils assument même un statut de "grand fère". Dans le clip de Boom!, plusieurs formations issues de cette scène musicale apparaissent à leurs côtés. La vidéo a été enregistrée lors de leur participation au Vans Warped Tour, tournée iconique qui rassemble les stars du pop-punk et célèbre la culture skate depuis 1996, dans différents pays.  

Taking One For The Team est essentiellement composé de morceaux au pop-punk plus ou moins énervé, mais beaucoup moins mélancolique qu'aux débuts de Simple Plan. Le groupe ne veut surtout pas renoncer à cette filiation : "Si tu as aimé un certain style à l'âge de 10 à 20 ans, ça reste un peu dans ton ADN pour le reste de la vie", estime Pierre Bouvier. "Ça reste notre son traditionnel, on a encore beaucoup de plaisir à le faire. Ça demeure ce que Simple Plan est", appuie Chuck Comeau. 

Le pop-punk reste notre son traditionnel