1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - "Ship To Wreck", un nouveau titre torturé pour Florence and The Machine
2 min de lecture

VIDÉO - "Ship To Wreck", un nouveau titre torturé pour Florence and The Machine

La formation anglaise menée par Florence Welch propose une chanson plus accessible qu'à l'accoutumée.

Florence + The Machine, groupe d'indie pop britannique mené par Florence Welch, sortira son prochain album, How, How Blue, How Beautiful, le 1er juin. D'ici là, il en dévoile peu à peu des extraits. Après un titre éponyme, What Kind of Man et St Jude, voici Ship To Wreck, dont la version audio a été mise en ligne ce jeudi, avant un clip prévu la semaine prochaine. 

Un titre simple

Ship to Wreck garde l'esprit de Florence + The Machine avec la puissance vocale de Florence Welch et des envolées mélodiques tonitruantes au moment du refrain. Cependant, ce titre s'avère plus accessible que le répertoire usuel du groupe, réputé baroque et exubérant.

Le groupe choisit la simplicité avec un air acoustique rappelant Fleetwood Mac, et des chœurs légers. Les percussions endiablées et la harpe de Dog Days Are Over sont loin. How Big, How Blue, How Beautiful est produit par Dravs, un collaborateur de BjörkArcade Fire et Coldplay.

Pulsions autodestrutrices

Avec Ship to Wreck, Florence Welch explore ses tourments. Ces dernières années, elle a dû se battre contre l'alcoolisme et la dépression. Elle raconte ses envies d'autodestruction avec cette métaphore : "Est-ce que j'ai bâti ce bateau pour le détruire ?" ("Did I build a ship to wreck ?") se demande-t-elle dans le refrain.

À lire aussi

"J'ai pensé à mon côté autodestructeur, à la manière dont on peut construire quelque chose pour l'anéantir, apprécier puis détruire, créer puis dévaster. Quand on est dans cette spirale, on finit souvent par briser la chose que nous aimons le plus", observe la chanteuse auprès du NME.

Un thème aquatique ?

L'eau semble être un élément important de ce nouvel album. La photo servant d'illustration à la vidéo audio de Ship to Wreck montre Florence Welch à genoux au milieu de la route, sous une pluie battante. 

Florence Welsch
Florence Welsch
Crédit :

Dans le très beau clip de la ballade St Jude, la chanteuse de 28 ans est habillée avec une longue robe rose, trempée. Son amant la porte dans ses bras, alors que la pluie leur tombe dessus. Lorsque Florence part, la pluie s'arrête brutalement, et le ciel n'est plus assombri. 

Le clip de What Kind Of Man montre Florence Welch dans une voiture, alors que la pluie tombe au-dehors. Dans une autre scène, elle sort précipitamment la tête hors de l'eau, dans une baignoire. Plus loin, elle semble participer à un rite initiatique, à demi plongée dans la mer. 

Enfin, la vidéo dévoilant le titre How Big, How Blue, How Beautiful montre Florence Welch dansant à proximité d'un point d'eau. Le titre même de l'album peut faire penser à une grande étendue d'eau. 

Les trois premiers clips ont été réalisés par Vincent Haycock, et chorégraphiés par Ryan Heffington. Ce dernier est à l'origine de la danse effectuée par Maddie Ziegler dans le clip de Chandelier, le tube de Sia. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/