1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - Muse : "Plug In Baby", le tube légendaire et énigmatique de Matthew Bellamy
2 min de lecture

VIDÉO - Muse : "Plug In Baby", le tube légendaire et énigmatique de Matthew Bellamy

LES CHANSONS CULTES (14/40) - La chanson porte en elle tout ce qui fait l'identité de Muse : un riff de tueur, la démesure des paroles et des envolées lyriques. Cet été, RTL2 revient sur les titres qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

Plug in Baby est le premier énorme succès commercial du groupe. Paru sur l'album Origin of Symmetry en 2001, beaucoup apprécient le morceau pour son incroyable ligne de guitare, souvent citée dans les classements des meilleurs riffs jamais écrits. Elle est d'ailleurs inspirée par la Toccata et la Fugue en Ré mineur, BWV 565, l'une des plus célèbres compositions de Bach.

Normal, car le leader du groupe, Matthew Bellamy, s'inspire énormément de la musique classique - une obsession telle qu'il composera des "symphonies" dans les albums suivants. Ce riff qui a fait la renommée du morceau n'était d'ailleurs même pas dans la première version de la chanson, enregistrée en 1997.

Des paroles énigmatiques

Niveau paroles, c'est le grand mystère. Bien malin qui pourrait expliquer de quoi les paroles parlent précisément - l'auditeur a le libre choix de l'interprétation. Ce "bébé branché" fait-il référence à la guitare de Matthew Bellamy ? Lors d'une interview en 2007, le chanteur avançait que le refrain parlait de "la vie en tournée", "ce que l'on ressent quand on est en train de jouer sur scène". D'autres pensent que la chanson parle des nouvelles technologies et de la distance qu'elles mettent entre les gens. C'est dans ces nouvelles technologies que le narrateur se réfugierait lorsqu'il chante "Il est temps de changer, de tout nettoyer, pour oublier ton amour".

Des paroles mystérieuses qui auraient été, selon une rumeur persistante sur la toile, écrites sous champignons hallucinogènes. Que la légende soit vraie ou fausse, le texte énigmatique n'empêche toutefois pas les fans de révérer cette chanson. Le groupe le leur rend bien en la jouant quasiment à chaque concert. Elle figure d'ailleurs sur les albums Live Absolution Tour et H.A.A.R.P., enregistré au stade de Wembley en Angleterre.

À lire aussi

Cet été, RTL2.fr revient sur l'histoire des chansons cultes qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/