1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - Les Strokes noyés dans le clip de "You Only Live Once"
3 min de lecture

VIDÉO - Les Strokes noyés dans le clip de "You Only Live Once"

LES CLIPS CULTES (12/40) - Les Strokes et leurs instruments, seuls dans ce qui ressemble à une cale de bateau, se noient dans une huile noirâtre dans la vidéo de leur tube "You Only Live Once".

Avec First Impression of Earth en 2006, les Strokes font un retour remarqué - trois ans après Room on Fire, qui contenait The End Has No End et Reptilia. Un album toujours aussi rock, toujours aussi puissant, porté par des tubes en puissance comme Heart In A Cage et Juicebox. You Only Live Once est le troisième single de l'album. Pour le clip, les membres des Strokes jouent dans ce qui ressemble à une cale de bateau, habillés en blanc.

Au moment du refrain, les murs commencent à suinter d'une substance noirâtre qui fait penser à du pétrole. Les membres du groupe sont aspergés de liquide et finissent par être complètement noyés au fur et à mesure que la pièce se remplit. Le clip rappelle celui de It's Only Rock'N'Roll (But I Like It) des Rolling Stones, dans lequel le groupe joue dans une pièce progressivement envahie par de la mousse. En 2006, Nick Valensi, l'un des guitaristes du groupe, raconte le tournage du clip au magazine Rolling Stone. "Le tournage a duré une journée et Sam Bayer (ndlr, le réalisateur de la vidéo) n'a eu besoin d'aucun trucage. Après, il nous a expliqué qu'il conservait cette idée depuis qu'il était sorti de la fac. Il avait demandé à des milliers de groupes mais aucun n'avait accepté", révèle le musicien.

Un clip alternatif en hommage à "L'Odyssée de l'Espace"

Toujours pour Only Live Once, une autre vidéo avait été réalisée en 2007 par Warren Fu. Le cinéaste entend la chanson pour la première fois pendant son passage chez Lucasfilm, la société de production du célèbre George Lucas. N'ayant aucun lien avec les membres du groupe, il envoie alors une vidéo de 30 secondes présentant sa vision d'un clip pour You Only Live Once. Finalement, Warren Fu se fait embaucher pour concevoir le nouveau site internet des Strokes. À la suite d'une rencontre avec le leader du groupe Julian Casablancas, il réalise le clip.

La vidéo se veut un hommage à 2001, L'Odyssée de l'Espace de Stanley Kubrick et reprend les codes du film. Le monolithe fait son apparition au début et le voyant rouge de Hal, l'ordinateur embarqué dans le vaisseau Discovery, est aussi symbolisé plusieurs fois dans le clip. À la fin, les Strokes se réincarnent en hologrammes. En plus du single, une petite partie de la chanson Ize Of The World, également présente sur l'album First Impressions of Earth, figure au début du clip.

Une bonne dose de mélancolie

À lire aussi

Dans les paroles, Julian Casablancas semble faire l'apologie de l'insouciance - You Only Live Once veut dire "on n'a qu'une seule vie". "Vingt façons de voir le monde", "des tas de religions, mais aucune n'a d'importance", chante-t-il. Mais la chanson n'est pas un hymne à l'hédonisme : les paroles signifient que pour trouver l'amour, il faut accepter les imperfections de l'autre et apprendre à faire des concessions. C'est le sens du refrain : "fais-moi m'asseoir, fais-moi me taire, je me calmerais et je m'en irais avec toi".


You Only Live Once, porté par la guitare de Albert Hammond Jr contient donc une bonne dose de mélancolie malgré ses atours pop. Ce spleen se retrouve sublimé sur I'll Try Anything Once, la version démo de la chanson, sur laquelle figurent uniquement Casablancas et un synthétiseur. Elle avait été utilisée dans le film Somewhere, de Sofia Coppola, et dans sa bande annonce.

Tous les jours, pendant les vacances, retrouvez 40 clips d'anthologie qui ont marqué l'histoire de la musique pop-rock.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire