1. Accueil
  2. Évènements
  3. Sum 41 annonce huit dates en France en 2017
2 min de lecture

Sum 41 annonce huit dates en France en 2017

Le groupe de pop punk va assurer une mini-tournée en France, au début de l'année prochaine, avec un passage par le Zénith de Paris le 22 février.

Sum 41 sont revenus plus puissants que jamais
Sum 41 sont revenus plus puissants que jamais
Crédit : Olivier Hoffschir

Sum 41 et la France, c'est une belle histoire d'amour qui se poursuit. Après un show dantesque à l'édition 2016 de Rock en Seine, le groupe mené par Deryck Whibley a sorti son nouvel album studio, 13 Voices, le 7 octobre. Il viendra le défendre sur les routes françaises début 2017. C'est pas moins de huit dates que le groupe canadien a prévu pour ses fans.

Pour sauter au rythme de In Too Deep, Fat Lip ou Still Waiting, vous aurez l'embarras du choix. Sum 41 se produira à Toulouse le 22 janvier, Nîmes le 24 janvier, à Marseille le 25 janvier, Lyon le 26 janvier, Clermont-Ferrand le 20 février, Rouen le 21 février, au Zénith de Paris le 22 février et à Lille le 12 mars. La France n'est d'ailleurs qu'une étape dans la tournée mondiale que Sum 41 doit assurer. 20 ans après leurs débuts, Deryck Whibley, Jason McCaslin et Dave Baksh provoquent les mêmes émules.

Une tournée après une longue convalescence

Un défi pour Deryck Whibley, qui a dû suivre une longue et difficile convalescence, après une lourde hospitalisation. "Je n’arrivais pas à marcher, mes terminaisons nerveuses ne fonctionnaient plus au niveau des pieds, j’avais perdu l’usage des muscles de mes jambes, je ne pouvais pas tenir debout parce que la douleur était trop forte. Je suis resté alité pendant presque un an et demi, ce qui a foutu en l’air mes jambes", avait-il expliqué en août à RTL2.fr.

Leur concert à Rock en Seine a prouvé que le chanteur a repris tout son aplomb. La perspective de pouvoir à nouveau se produire sur scène l'a énormément motivé quand il était à l'hôpital : "Je ne me suis rendu compte à quel point j’en avais besoin qu’à ce moment là. Je pouvais perdre beaucoup de choses, mais si j’avais perdu ça, je n’aurais plus eu de raison de vivre."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/