1. Accueil
  2. Évènements
  3. Qui est Broken Back, le phénomène de l'indie française ?
2 min de lecture

Qui est Broken Back, le phénomène de l'indie française ?

Broken Back est l'une des révélations de la scène indie folk-électro française, presque par accident. Son premier album, éponyme, est sorti le 18 novembre.

Broken Back sort son premier album, éponyme, le 18 novembre
Broken Back sort son premier album, éponyme, le 18 novembre
Crédit : Facebook/Broken Back

Plus de 36 millions d'écoutes en ligne, alors que son premier album, éponyme, a été dévoilé au public le 18 novembre. Le phénomène Broken Back s'est emparé de la scène indie française, mêlant folk et électro avec brio. Mais qui est Jérôme Fagnet, l'homme qui se cache derrière ce nom au succès grandissant ?

À l'été 2015, il fait sensation avec son premier EP, qui compile pas moins de 3 tubes : Happiest Man on Earth, Halcyon Birds et Young Souls. Une musique qu'il décrit comme de "l'indie-folk électro dansante", et dont il assure toutes les étapes, de l'écriture à la production, en passant par la composition. Elle réchauffe et fait voir le soleil en toute saison. Pourtant, le Breton se destinait à un tout autre avenir. "La musique devait rester une passion", s'est-il amusé auprès de MyBandNews.

Le succès par accident

Né en 1993, Broken Back a grandi en Bretagne, à Saint-Malo. Ayant appris le tuba au conservatoire de Saint-Malo, il ne s'était pourtant pas destiné à la musique, mais elle l'a rattrapé. Il y a 3 ans, alors étudiant dans une école de commerce à Lille, un déplacement vertébral l'oblige à une longue convalescence, près de sa famille.

C'est à cette occasion que le jeune homme saisit une guitare et apprend à en jouer seul, en autodidacte. Tout est parti de là. Broken Back signifiant "dos cassé". Un mal pour un bien. Arrive ensuite un premier EP, Dear Misfortune, Mother of Joy, dont le titre est tiré de travaux d'Albert Cohen, à l'été 2015. 

À écouter aussi

Broken Back y développe des morceaux croisant folk, électro et dance, qui peut plaire aux amateurs de Talisco, Milky Chance ou Hozier. Il signe 3 tubes : Halcyon Birds, Happiest Man on Earth et Young Souls. Le jeune homme se retrouve programmé dans de nombreux festivals, comme les Francofolies, le MaMA et Solidays. À Paris, il enchaîne les salles, toujours plus grandes : Maroquinerie, Café de la Danse puis Trianon.

Face au succès, Broken Back arrête ses études, quitte Lille pour Paris afin de se consacrer à la musique. Mais c'est à Saint-Malo, où il a un studio d'enregistrement, qu'il préfère encore écrire et composer. Il s'occupe également de produire ses titres, assurant ainsi toute la chaîne de création.

Breton mondialement connu

Chez Jérôme Fagnet, tout part de la mélodie, et les textes n'arrivent que dans un second temps. Il écrit toujours en anglais. "(Ça, ndlr) me permet aussi de partager mes histoires au-delà de nos frontières", a-t-il expliqué dans Ouest France. Et il fait bien, puisque son premier EP s'est même mieux vendu en Amérique du Nord qu'en France. Plus dates de sa tournée l'emmèneront à l'étranger. 

Ses influences se portent d'ailleurs sur des artistes et groupes internationaux : Buena Vista Social Club, Mumford and Sons, Of Monsters and Men, Ben Howard ou encore, Gramatik. On lui souhaite une carrière tout aussi brillante que la leur.

Broken Back, premier album éponyme, disponible le 18 novembre. Broken Back se produira à l'Élysée Montmartre le 7 janvier 2017.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/