1. Accueil
  2. Évènements
  3. Prendre le volant, l'angoisse des français
1 min de lecture

Prendre le volant, l'angoisse des français

REVUE DE PRESSE - Détendu, nerveux, stressé, tous les français sont différents au volant. Mais selon une étude, pour un automobiliste sur quatre conduire est une source d'angoisses.

un français sur quatre angoisse à l'idée de prendre le volant
un français sur quatre angoisse à l'idée de prendre le volant
Crédit : iStockphoto
Jules Roy

On ne s'en rend pas compte mais 27% des conducteurs avouent être stressés au moment de prendre leur voiture. C'est ce que 'on apprend dans " Le Parisien aujourd'hui en France " grâce à une enquête de l'association Prévention routière et de la société TomTom.

Les profils types des angoissés du bitume y sont biens définis : les automobilistes débutants, les parents et surtout les habitants des grosses agglomérations où les conditions de circulation sont plus difficiles. Les pires villes sont Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, Paris, Nice et Marseille.

Logique, il est plus stressant de rouler en heure de pointe sur le périphérique plutôt que sur la départementale qui relie Beuvron en Auge à Saint Pierre du Jonquet.

Parmi les phénomènes qui stressent le plus, on retrouve : les autres automobilistes à 62% (ceux qui font des queues de poisson, et qui ne connaissent pas le clignotant), suivi des embouteillages et la peur d'être en retard. 

À lire aussi

Pour rouler plus zen, il existe quelques astuces. L'idéal mais ce n'est pas évident pour tout le monde, serait de  travailler en horaires décalés. Ensuite, utilisez un GPS qui vous informe sur l'état du trafic en temps réel. Ça vous permettra au moins d'anticiper les problèmes d'embouteillages et de retards.