1. Accueil
  2. Évènements
  3. Les dérives de photoshop
1 min de lecture

Les dérives de photoshop

REVUE DE PRESSE - En 25 ans, le logiciel Photoshop a imposé ses diktats partout dans les médias et sur les réseaux sociaux. Mais les anti-photoshop montent au créneau. L'équipe du Grand Morning a fait un point sans retouche sur ce phénomène.

Photoshop
Photoshop
Jules Roy

Photoshop, l'incontournable logiciel de retouche de photos a été créé par deux frères en 1987. Sans le savoir, ils ont révolutionné l'industrie de la photo et changé notre perception de la réalité. Jusqu’à dépasser les bornes, notamment dans les photojournalistes.

Depuis 1994, les retouches ont fait l’actualité : la couv du "Time" avec OJ Simpson assombri pour faire plus "black", le bourrelet de Sarkozy en kayak gommé par Paris-Match… En 2006, un photographe de l’agence Reuters a été licencié pour avoir ajouté de la fumée noire sur sa photo d'un bombardement de Beyrouth par l'aviation Israélienne. Lors du prestigieux concours World Press Photo cette année, 22% des participants ont été disqualifiés d'office pour de trop nombreuses retouches.

Mais on le sait, c’est la mode qui bidouille le plus : seins grossis, jambes allongées, peau lissée, cernes et rides effacées. Les célébrités sont idéalisées. C'est simple, dans la pub et la com’, 100% des photos sont retouchées.

Résultat : 70% des femmes disent que les magazines les influencent sur leur apparence physique. D'ailleurs, la Grande-Bretagne a carrément interdit une pub Lancôme où Julia Roberts affichait une peau trop parfaite pour être vraie.

À lire aussi

Mais certains réagissent. Le magazine "Causette"' ne retouche aucune de ses images et l'assemblée nationale a adopté un amendement au projet de loi santé qui prévoit que les images de mannequins modifiées devront afficher la mention "photographie retouchée".

Sinon, les marques Make Up For Ever, et Aerie ont réalisé des campagnes de pub sans retouches. De son côté "Elle" a affiché huit stars "sans maquillage et sans retouches" ou Marie Claire lancé un numéro "100% sans retouches".

En conclusion, la recherche de la perfection n'est plus vendeuse. La preuve, la mode est aujourd'hui à "l'idéal" et au "nude".

Source : téléobs

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/