1. Accueil
  2. Évènements
  3. Mat Bastard interprète "La Bombe Humaine" dans #LeDriveRTL2
3 min de lecture

Mat Bastard interprète "La Bombe Humaine" dans #LeDriveRTL2

REPLAY - Écoutez ou réécoutez #LeDriveRTL2 de Eric Jean Jean du 18 octobre 2017.

Mat Bastard dans les studios de RTL2
Mat Bastard dans les studios de RTL2
Crédit : Bertrand Laidain
#LeDriveRTL2 du 18 octobre 2017
00:30:20
Eric Jean-Jean
Eric Jean-Jean

Mat Bastard, ex leader de Skip The Use, est venu dans #LeDriveRTL2 interpréter deux titres en live. Son single et bande-originale du film Zombillénium Stand As One ainsi qu’une reprise de Téléphone. Il a répondu également aux questions d’Eric Jean-Jean et Mathilde Courjeau.

En l’écoutant chanter, Eric Jean-Jean a pensé à Bob Marley et des titres comme Stir It Up ou Exodus. Est-ce que ça pourrait faire partie de tes influences ?
Mat : Moi je suis vraiment fan de Bad Brains, groupe de punk rock de Washington, qui est avant tout un groupe de reggae qui sous couvert de luttes pour les droits civiques ont montré qu’ils pouvaient faire du rock plus vite que les blancs. C’était à une autre époque. Ils ont jamais arrêté de faire du reggae du coup ils faisaient des titres super punk rock et du reggae. Donc j’étais sensible à cette musique-là. Mais moi chez Bob Marley ce que j’ai surtout aimé c’est ces textes. Arriver sur sa première tournée américaine et chanter I Shot The Sheriff, il faut avoir du cran.

On va parler de musique mais pas que. On veut parler de Zombillénium, le film d’animation en salles ce mercredi 18 octobre. C’est une histoire de famille. Il y avait eu un préquel dans le dernier clip de Skip The Use Nameless World. Raconte-nous un peu l’histoire.
Mat : C’était l’époque où on commençait à bosser tous ensemble avec Arthur, Henry, Alexis sur ce projet de film grâce aux BD d’Arthur qui est un dessinateur de génie. Et puis c’est comme tout. Au début on voulait faire un film sauf que c’était super cher de faire un film. On s’est dit finalement qu’on allait faire un clip de Skip The Use quand on sortait notre deuxième album. Ça permettait de montrer ce qu’on savait faire et ça a super bien fonctionné. Le clip a bien marché et puis on a réussi à réunir des partenaires. Et aujourd’hui Zombillénium sort.

Tu fais la voix de Sirius dans ce film d’animation.  C’est qui ce bonhomme ?
Mat : Sirius Jefferson, délégué du personnel (rires).

Est-ce que tu peux nous raconter le pitch de départ ?
Mat : C’est un parc d’attractions dirigé par le Diable. Il y a des mineurs qui s’y retrouvent piégés par un coup de grisou. C’est une entreprise un peu bizarre mais où il y a aussi des revendications, ils se mettent en grève. On explique un peu le monde de l’entreprise aux enfants sous couvert de rock’n roll et de grosses blagues. Mon personnage, Sirius, se retrouve dans le parc de manière très bête. Il s’est un peu inventé une vie en faisant croire qu’il est mort en luttant pour les droits civiques aux Etats-Unis. Donc il se retrouve délégué du personnel car ils se disent qu’il doit savoir s’exprimer. Sauf que ce n’est pas le cas. C’est l’aventure du film qui va l’obliger à être lui-même et en devenant lui-même, il va vraiment devenir quelqu’un qui compte et d'extraordinaire.

Mat Bastard en session acoustique dans les studios de RTL2