1. Accueil
  2. Évènements
  3. Le phénomène Hard Gym
1 min de lecture

Le phénomène Hard Gym

REVUE DE PRESSE - Le nouveau sport à la mode façon militaire s’appelle " Hard gym ". Un phénomène où il faut se faire mal pour se faire du bien. Un mélange de deux disciplines : le crossfit et le Barry’s bootcamp.

Coaching, fitness, bien-être... avec Océania
Coaching, fitness, bien-être... avec Océania
Crédit : iStockphoto
Jules Roy

La nouvelle mode selon le magazine " Elle " cette semaine, c’est le sport quasi militaire, une gym intensive. Forcément ça vient des États-Unis, et forcément, Cameron Diaz ou Jessica Alba en sont dingues. C'est un mix de deux disciplines : le crossfit, qui comptent aujourd’hui plus de 10 millions d’adeptes, et le Barry’s bootcamp.
On appelle les clubs qui le pratiquent des box. En France aujourd’hui on en compte 190 contre 39 l’année dernière, c’est vous dire l’ampleur du phénomène.

Concrètement, c'est un cours de 30 à 60 minutes, fractionné en session de cardio très intenses de trois minutes, suivies d'une minute de récupération. Le tout sur de la musique de très " speed " avec des coachs qui hurlent.

Au menu, sprints, squats, sauts à pieds joints sur step. Le but étant de vous faire transpirer en un minimum de temps, sans vous laisser récupérer totalement votre souffle.

Résultat : Selon les pros, on se galbe plus vite qu’avec un cours d’aérobic à la Véronique et Davina, et cela favorise la perte de poids. On brûle beaucoup de calorie même après la séance de sport puisque le métabolisme est accéléré. Par exemple, Fatima témoigne dans le magazine : elle a perdu 7 kilos en 2 mois !

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/