1. Accueil
  2. Évènements
  3. La Pop-Rock Story de The Cure
1 min de lecture

La Pop-Rock Story de The Cure

REPLAY - Écoutez ou réécoutez la Pop-Rock Story de The Cure du 9 avril 2017 par Stéphanie Renouvin.

Robert Smith du groupe The Cure
Robert Smith du groupe The Cure
Crédit : Paul Cox
La Pop-Rock Story de The Cure
01:00:39
Stéphanie Renouvin
Stéphanie Renouvin

"Je suis dans un groupe parce que j’adore ça. J’adore jouer. Même si on n’enregistre rien. On joue ensemble, on parle… J’ai toujours voulu faire ça. C’est une façon de vivre géniale et je trouve que j’ai de la chance" Robert Smith.

Oui, Robert Smith de la chance, il est le pilier de The Cure. Chanteur, parolier, principal compositeur mais surtout le seul survivant du groupe initial formé en 1976 à Crawley dans le sud de l’Angleterre. Ca fait donc plus de 40 ans de carrière. Une longévité exemplaire, à l’image de U2 ou de Depeche Mode. En quatre décennies les membres du groupe ont beaucoup valsé, la musique a oscillé entre new wave, rock sombre, parfois pop ou psychédélique. Mais l’identité des Cure s’est imposée très vite : une signature sonore marquée par la basse toujours mise en avant, et une signature visuelle. Les Cure c’est un look particulier, gothique, et des coupes de cheveux... explosées ! Un style qui a influencé leurs fans au moment de leur consécration dans les années 80 et a inspiré le réalisateur Tim Burton. Edward aux Mains d’argent c’est Robert Smith ! Mais The Cure ce sont aussi des bêtes de scène, capables de donner des concerts de 4 heures. "La violence immobile" avait titré un journaliste en 1989 après l’un de leur concert. Une formule qui les résume bien. Il n'y a pas des centaines des groupes cultes, mais eux le sont. 

Bienvenue dans la Pop Rock Story de The Cure sur RTL2. 

La rédaction vous recommande

Rendez-vous chaque dimanche entre 19h et 20h pour une nouvelle Pop-Rock Story racontée par Stéphanie Renouvin.

À lire aussi

Commentaires