1. Accueil
  2. Évènements
  3. High-Tech, vos émotions sous contrôle
1 min de lecture

High-Tech, vos émotions sous contrôle

REVUE DE PRESSE - Changer de "mood" en pressant un bouton, vous y croyez ? Vous devriez. Avec les nouvelles technologies, on peut analyser nos émotions, les relier à des services ou même les réguler.

Faire du sport avec un smartphone
Faire du sport avec un smartphone
Crédit : Li Zhongfei

L’avenir est à nous, mais il est aussi EN nous ! Les nouvelles technologies s'intéressent fortement à nos émotions. Certains accessoires peuvent même déjà modifier notre état d’esprit, ou connecter directement nos émotions à des services numériques.
 
Par exemple, Intel propose déjà BioSport, en partenariat avec la start-up du rappeur 50 Cent, des écouteurs qui détectent le pouls de l’utilisateur et diffusent des morceaux dont le rythme s‘accorde avec sa fréquence cardiaque.
 
Spotify, quant à lui, voudrait monétiser nos émotions. Avec Playlist Targeting, la tonalité et le nom de notre playlist permettront aux annonceurs de nous cibler encore plus finement. Histoire de réussir à combler, même ceux que la pub agace…
 
D’autres proposent carrément de contrôler nos émotions d’un simple clic sur son portable ! C’est le principe du casque Thync d’une start-up fondée par deux chercheurs de l’Université d’Arizona. Bardé d’électrodes, Thync (mélange de Sync -synchronisation- et think -penser-) stimule des parties du cerveau pour, au choix, se concentrer sur une tâche, se calmer ou encore accroître son énergie. Selon le co-fondateur Jamie Tyler, prof en neurobiologie, « ce casque va aider ceux qui ont un mode de vie très actif à utiliser d’autres stimulants que le café, les drogues ou l’alcool ».
 
Autre projet : Vital radio, concocté par le Massachussetts Institute of Technology, le fameux MIT. Il comprend l’humeur d’une personne jusqu’à une distance de 8 mètres, en captant ses biorythmes : respiration, fréquence cardiaque et déplacements. Dans un aéroport, au milieu de la foule, on pourra désormais détecter si notre stress est élevé ou si l’on fait un malaise.
 
Rassurant. Et flippant. Au final, on se retrouve épié à tout moment. Sans le savoir. Reste à définir jusqu’où la technologie peut connaître nos émotions, voire en permettre la manipulation.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/