1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉOS - Elton John, l’indétrônable artiste britannique en 7 tubes
3 min de lecture

VIDÉOS - Elton John, l’indétrônable artiste britannique en 7 tubes

À l'occasion de la sortie de son 32e album "Wonderful Crazy Night", le chanteur est à l'honneur sur RTL2 samedi 6 février et dimanche 7 février.

Elton John, le 20 juillet 2015
Elton John, le 20 juillet 2015
Crédit : Alterphotos / Panoramic
La Rédaction numérique de RTL2
La Rédaction numérique de RTL2

On ne le présente plus. En plus de quarante ans de carrière, Elton John a vendu plus de 300 millions d'albums et 100 millions de singles. Et visiblement, cet artiste prolifique ne compte pas s’arrêter là. Avec Wonderful Crazy Night, l’indétrônable Britannique signe son 32e album studio et revient une nouvelle fois sur le devant de la scène. Pianiste, compositeur, chanteur, Elton John a finalement toutes les cordes à son arc. Il débute sa passion pour la musique dès l'âge de 3 ans en apprenant le piano. Véritable enfant prodige, il décroche à l'âge de 11 ans une bourse d'études à la Royal Academy of Music de Londres et obtient le Premier prix de piano classique en 1964.

Il faut dire que Reginald Kenneth Dwight (son véritable patronyme) baigne dans les accords depuis sa plus tendre enfance, en écoutant son père pilote lieutenant dans la Royal Air Force jouer de la trompette dans un groupe de jazz. Si la future superstar commence par jouer des classiques de Chopin et Bach au piano, Elton John sera très vite influencé par le gospel, le jazz, le rock et la musique country. En 1965, il débute comme clavier du groupe Blue­so­logy, et choisit son nom de scène. C'est le début d'une ascension fulgurante.

Une succès story

Quatre ans plus tard, le londonien sort son premier album Empty Sky, porté par la chan­son Your Song qui devient un véritable succès. Artiste prolifique, il enchaîne avec Tumble­weed Connec­tion et Madman Across The Water en 1972. L'année suivante, il créé sa propre maison de disques, Rocket. Composant ses mélodies à une cadence considérable, ses refrains deviennent peu à peu des tubes planétaire. En 1990, la chanson Sacri­fice, extraite de l'album Slee­ping With The Past, vient rejoindre la longue liste des tubes de l'artiste. 

En 1993, il bat le record d'Elvis Presley en installant un nouveau single au top 40 US pour la 24e année consécutive avec Written In The Stars en duo avec Lean Rimes pour sa comédie musicale Aïda. Pourtant malgré le succès, cette décennie est difficile à vivre pour Elton John et son addiction à l'alcool finit par le conduire en cure de désintoxication. Débarrassé de ses démons, le chanteur entame alors un nouveau tournant dans sa carrière en signant en 1994, la bande originale du dessin animé de Walt Disney Le Roi Lion. Une reconversion payante puisqu'il reçoit l'Oscar de la meilleure chanson originale pour le titre Can You Feel The Love Tonight.

Un homme généreux

À écouter aussi

Artiste engagé, il créé la Fonda­tion Elton John pour la lutte contre le sida en 1997. La même année, il interprète le titre Candle In The Wind aux funérailles de son amie la princesse Diana. Les ventes du single rapportent 30 millions de dollars qui sont reversés à la Fonda­tion Diana. En 1998, le maestro des ballades romantiques est présenté comme le 2e plus gros vendeur d'albums solo de tous les temps. En parallèle, il est anobli par la reine Elisa­beth d’Angleterre, et reçoit le double titre de commandeur et chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique, sous le nom de Sir Elton. Show man survolté adepte des tenues excentriques, Elton John franchit le cap des 3.000 concerts publics à travers le monde en 2011. Un homme de tous les records.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/