1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉOS - Beach Baby, Tall Ships et Mirage Club : 3 artistes à découvrir
3 min de lecture

VIDÉOS - Beach Baby, Tall Ships et Mirage Club : 3 artistes à découvrir

PLAYLIST - Au menu : le surf-rock mélancolique de Beach Baby, l'alternatif écorché de Tall Ships et le pop-rock groovy de Mirage Club.

Beach Baby livre l'un des meilleurs albums de la rentrée 2016 avec "No Mind No Money"
Beach Baby livre l'un des meilleurs albums de la rentrée 2016 avec "No Mind No Money"
Crédit : Facebook/Lily Rose Thomas

Si vous avez eu une semaine stressante, vous pouvez compter sur Beach Baby pour vous détendre et apporter du soleil dans la grisaille. Ce quatuor londonien signe l'un des meilleurs albums rock de la rentrée, No Mind No Money. Intelligence mélodique et quasi philosophique se lient sur cet opus doux et chaud. Leurs compatriotes Tall Ships sont plus torturés encore.

Ils font revivre le rock alternatif avec un nouveau single qui fait envie, malgré son titre : Meditations On Loss. Langueur et sursauts rythmiques jalonnent cette chanson qui les sort d'un silence de 4 ans. Enfin, le duo toulousain Mirage Club achève de réchauffer les cœurs après son premier EP très soigné, Limousine, mini-collection de morceaux mêlant guitare et synthétiseurs, pour une ambiance 80's qu'on n'arrive décidément pas à bouder. 

1. Beach Baby, surf-rock mélancolique

Malgré son nom qui sent bon la plage et les cocotiers - un hommage aux Beach Boys -  ce quatuor vient du Sud de Londres et s'est nourri à Bob Dylan et Nick Cave. Loin de la brume londonienne, Beach Baby imagine un surf-rock lumineux et savamment mélancolique. Leur premier EP, Limousine, sorti en 2015, avait montré tout leur potentiel avec les titres Ladybird et No Mind No Money, entre Weezer, Wavves et leurs compatriotes Palma Violets.

Ollie, Lawrence, Iraklis et Shep ont sorti leur premier album, No Mind No Money, est sorti en septembre 2016 et les classe sans hésitation parmi les jeunes groupes les plus cool à suivre. D'autant qu'ils ont développé un certain esprit de débrouillardise. "Il n'y a pas beaucoup d'argent en ce moment, donc il faut faire plus de choses soi-même. Ça n'est pas nécessairement une mauvaise chose, parce que vous gagnez en contrôle, estime Ollie auprès d'Interview Magazine. Mais il faut continuer à faire ce en quoi vous croyez et ne pas penser que ça doit se réaliser dans la minute. Écrire une chanson demande de l'entraînement." Après un passage au Pop-Up du label le 10 septembre à Paris, Beach Baby s'est lancé sur les routes américaines et britanniques.

2. Tall Ships, rock alternatif écorché

À lire aussi

La scène rock britannique cessera-t-elle un jour de nous fournir en pépites ? Pas forcément toujours innovante, elle a le mérite de faire (sur)vivre à elle seule des pans entiers du rock. On le constate à nouveau en écoutant Tall Ships, quatuor originaire de l'excentrique Brighton. Le groupe avait sorti un premier album remarqué en 2012, Everything Touching, porté par le single T=0. Avec sa batterie furieuse, son riff éraillé et épais, le morceau avait fait son chemin, avec dans son sillage des références comme Interpol ou Placebo.

Le 19 septembre, Tall Ships est enfin sorti du silence en dévoilant le premier extrait de son prochain disque, Meditations On Loss. La langueur du chant tranche avec le rythme pétaradant, parti à toute volée sur les contrées du rock alternatif. Ça grésille et ça donne l'impression d'être vivant. On a hâte d'en savoir plus sur ce deuxième opus. D'ici là, le groupe est en tournée au Royaume-Uni en octobre.

3. Mirage Club, pop-rock groovy

Entre Phoenix, Jamaica et Justice, ce duo toulousain signé chez Ichigo Records veut "faire fusionner les styles pour en faire un truc original". C'est chose faite sur son premier EP, Limousine, sorti le 30 septembre. Des nappes de synthé, des guitares groovy, un beat mid-tempo, des voix dédoublées : ça respire les années 80, avec une pointe de modernité, et ce n'est pas pour nous déplaire. Pierre Stevens et Maxime Runtz se font courser par des fans dans le clip de Droppin' My Bones. Une vision du futur pour Mirage Club ? 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/