1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - Oasis : "Wonderwall", le tube que tout le monde adore... sauf Oasis
2 min de lecture

VIDÉO - Oasis : "Wonderwall", le tube que tout le monde adore... sauf Oasis

LES CHANSONS CULTES (15/40) - La chanson emblématique du groupe britannique a beau faire l'unanimité, elle ne fait pas la fierté de ses interprètes. Cet été, RTL2 revient sur les titres qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

C'est en 1995 que Wonderwall débarque sur les ondes et conquiert les amateurs de pop du monde entier. Il s'agit du troisième single du second album d'Oasis, (What's the Story) Morning Glory ?. Plus de vingt ans plus tard, et alors que le groupe britannique s'est séparé en 2009, la chanson la plus connue de la formation suscite toujours la nostalgie des "90s kids" et charme les jeunes générations. Encore en mai dernier, les auditeurs de la radio britannique Radio X l'ont sacrée chanson du siècle. Et en 2014, le site NME la plaçait en 36e position de son classement des meilleures chansons de tous les temps. Un engouement impérissable qui semble unanime... sauf du côté de ses auteurs. 

Comme le rapporte NME, la chanson a déplu à ses interprètes dès les premiers stades de sa création. La première fois que Noel Gallagher l'a jouée en répétition, Liam l'a interpellé : "Qu'est-ce que tu fous, tête de b**e ? Oasis, c'est pas un groupe de funk." Et cette première impression n'a pas évolué au fil des années : "À chaque fois que je dois la chanter, j'ai envie de vomir", a-t-il confié 19 ans plus tard. 

Une signification mystérieuse

Selon Noel Gallagher, Wonderwall raconte l'histoire d'un "ami imaginaire qui arrive pour vous sauver de vous-même." Une explication nébuleuse qui n'a pas dû plaire à sa femme de l'époque, puisque le tube a d'abord été interprété comme une chanson en son honneur. 

Le titre même, "wonderwall", est une énigme. Traduisible par "mur des merveilles", il a fait l'objet de nombreuses spéculations. Et l'éclairage qu'apporte Liam Gallagher ne rend pas son sens plus facile à saisir : "Un wonderwall, ça peut être n'importe quoi. C'est juste un joli mot. C'est comme chercher un ticket de bus, et essayer de le trouver, ce bâtard, et vous le trouvez enfin, et vous le sortez et vous criez "P*****, c'est mon wonderwall" !, rapporte le site NME.

Un titre aux multiples reprises

À lire aussi

Énigme ou pas, la chanson continue d'inspirer. Si les chances d'une reformation du groupe sont plus faibles que jamais, les fans peuvent se consoler avec le nombre incalculable de reprises dont Wonderwall a fait l'objet. Celle du chanteur Ryan Adams, en particulier, a été saluée par Oasis : après avoir assisté à sa version en live, Noel Gallagher a confié en 2009 :"Après ça, je lui ai dit : 'Tu peux avoir la chanson, mec, parce qu'on ne l'a jamais complètement réussie'". Des générations entières seront prêtes à le contredire.

Cet été, RTL2.fr revient sur l'histoire des chansons cultes qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/