1. Accueil
  2. Évènements
  3. Streaming : les stars de la pop imposent leurs règles
1 min de lecture

Streaming : les stars de la pop imposent leurs règles

REVUE DE PRESSE - Pressé par la chanteuse Taylor Swift, Apple a annoncé hier que les ayants droits seraient rémunérés lors des trois mois d'essai d'Apple Music.

Apple
Apple
Jules Roy

Taylor Swift, la jeune star de la pop qui a vendu 40 millions d'albums vient de faire ramper Apple à ses pieds : oui, la multinationale valorisée à plus de 700 milliards de dollars.

Pourquoi ? Parce que le 30 juin, l'entreprise californienne lance Apple Music, son offre de streaming musical annoncée en grande pompe et ça ne plait pas du tout à la chanteuse : "Je suis sûre que vous savez qu'Apple Music offrira trois mois d'essai à toute personne inscrite...vous ne savez pas que pendant ces trois mois, le site ne paiera pas les auteurs, les producteurs et les artistes."

Elle a également annoncé que son prochain album ne serait pas disponible sur la plateforme.

Et elle a bien fait de se plaindre puis qu’hier, Eddy Cue, vice-président d'Apple a annoncé en réponse à la chanteuse que la firme rétribuera les artistes lorsque leur musique sera diffusée gratuitement. Une concession à plusieurs centaines de millions de dollars pour Apple qui espère atteindre les cent millions d'abonnés.

À lire aussi

Une victoire pour Taylor Swift qui avait déjà fait retirer il y a quelques mois, toutes ses musiques de Spotify, le leader du streaming.

Mais elle n'est pas seule, le streaming est dans le viseur de beaucoup de célébrités de la musique. D'ailleurs, certains des plus grands artistes comme Beyonce et Coldplay ont trouvé une solution alternative. Ils attendent quelques mois après la sortie de leurs albums pour les rendre disponibles en streaming.

Source: Le Figaro

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/