1. Accueil
  2. Évènements
  3. Renaud sur 'Mistral Gagnant' : "Je n'avais pas conscience d'avoir écrit une grande chanson"
2 min de lecture

Renaud sur 'Mistral Gagnant' : "Je n'avais pas conscience d'avoir écrit une grande chanson"

REPLAY - Le chanteur revient dans #LeDriveRTL2 sur le titre qui a marqué sa carrière. Son nouvel album, "Renaud", est sorti le 8 avril.

Renaud se livre dans #LeDriveRTL2
Renaud se livre dans #LeDriveRTL2
Crédit : Yann Orhan
Renaud en interview dans #LeDriveRTL2 (3e partie)
02:15

Si beaucoup le pensaient fini, Renaud a décidé de leur prouver le contraire. À presque 63 ans, et après une période difficile dont il se remet peu à peu, le chanteur revient avec un nouvel album, sobrement intitulé de son nom, sorti le 8 avril. Renaud est son 16e disque studio, et son premier album de chansons inédites depuis Rouge Sang, sorti en 2006. À bientôt 63 ans, Renaud se livre sans concessions, après des années à se battre contre ses démons. Il parle toujours autant à son public : pendant sa première semaine de ventes, Toujours debout s'est écoulé à plus de 280.000 exemplaires. Un record. L'artiste s'est confié dans #LeDriveRTL2.

Même s'il livre 14 morceaux inédits, dont Toujours debout et J'ai embrassé un flic, Renaud n'oublie pas pour autant les tubes qui ont fait son succès. Sa "petite chouchoute" reste Mistral gagnant : "Au début, je n'avais tellement pas conscience de créer une grande chanson. Je ne voulais même pas l'enregistrer, c'est vous dire. Mon disque était fini. J'ai torché ça sur un coin de table avec mon cahier d'écolier et ma guitare sur les genoux. Les paroles et la musique sont venues ensemble. Je ne voulais pas l'enregistrer, je la trouvais trop impudique. Je me disais 'Mais qui ça va concerner, l'histoire de ma petite fille pour laquelle j'évoque les bonbecs de mon enfance ? Ça va toucher personne, tout le monde s'en fout.' Eh bien, ça a touché plusieurs générations."

La rédaction vous recommande

Pour défendre ses nouveaux titres, et renouer avec son publicRenaud se lancera en octobre dans une grande tournée de 50 dates, intitulée Phenix. "Mon frangin, David, mon frère jumeau, m'a dit, quand j'avais arrêté de boire depuis quelques semaines : 'Tu es un phénix, tu renais de tes cendres.' J'étais à l'eau minérale et au Coca Zéro. J'ai dit 'Ça me va.' Après chanteur énervant, le grincheux, l'asticot, comme m'appelait Coluche, j'aime bien ce nouveau surnom." 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/