1. Accueil
  2. Évènements
  3. Renaud : "Je voulais retrouver le son de 'Mistral Gagnant'"
2 min de lecture

Renaud : "Je voulais retrouver le son de 'Mistral Gagnant'"

REPLAY - Toute la semaine, le chanteur se confie dans #LeDriveRTL2. Avec son nouvel album, "Renaud", il a voulu "revenir aux sources".

Renaud revient avec un nouveau disque éponyme
Renaud revient avec un nouveau disque éponyme
Crédit : Yann Orhan
Renaud en interview dans #LeDriveRTL2 (2e partie)
02:28

Toujours debout : c'est le titre touchant et plein de force que Renaud a choisi pour revenir sur le devant de la scène et promouvoir son nouvel album, qui porte son nom, sorti le 8 avril. Il s'agit de son 16e disque studio, et de son premier album de chansons inédites depuis Rouge Sang, sorti en 2006.

À bientôt 63 ans, Renaud se livre sans concessions, après des années à se battre contre ses démons. Il parle toujours autant à son public : rien que dans sa première semaine de ventes, Renaud s'est écoulé à plus de 280.000 exemplaires. Un record. L'artiste s'est confié dans #LeDriveRTL2.

Avec ce nouveau disque, Renaud a voulu retourner au son qui a fait son succès. "Je voulais retrouver un peu le son de Mistral gagnant, de Laisse Béton, de Ma gonzesse, des arrangements assez dépouillés, explique le chanteur. Mais ce n'est pas de la musique légère. C'est légèrement orchestré, avec un accordéon, un piano, il y a très peu de guitare électrique, sauf dans le titre Toujours debout. C'est une volonté de revenir un peu aux sources." 

La rédaction vous recommande

Renaud est considéré comme l'un des monuments de la chanson française, un genre qu'il écoute encore "beaucoup" : "Ça va de Bénabar en passant par Marc Lavoine, Julien Clerc, Robert Charlebois", énumère-t-il dans #LeDriveRTL2. Le chanteur reste aussi un inconditionnel de rock stars anglosaxonnes : "Sting, Dire Straits, Bruce Springsteen toujours en tête de liste, ex-aequo avec le Bob Dylan des années 65-75".

La chanson française d'aujourd'hui n'apporte pas grand chose

Renaud
À lire aussi

Par ailleurs, Renaud écoute aussi "beaucoup de musique classique : du Mozart, du Vivaldi, les Noctunes de Chopin". "J'écoute un peu la radio aussi. Je suis au courant de ce que nous apporte la chanson française aujourd'hui, c'est-à-dire pas grand chose." À presque 63 ans, Renaud n'a rien perdu de son mordant.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/