1. Accueil
  2. Évènements
  3. Évènements régions
  4. Témoignage : Un café pour parler de la maladie de Lyme samedi au Mans
1 min de lecture

Témoignage : Un café pour parler de la maladie de Lyme samedi au Mans

Elodie Audrain, 41 ans, a été piquée par une tique en 2011. Les médecins ont mis trois ans à mettre un nom sur sa maladie. Ce samedi, elle organise un café pour parler de la maladie de Lyme. Interview.

Micro RTL2
Micro RTL2

Des troubles neurologiques

Élodie Audrain, 41 ans, est mère de 4 enfants. La dynamique sarthoise est atteinte de la maladie de Lyme. Une maladie qui se contracte par la piqure d'une tique. Cela peut arriver n'importe où : En forêt, en pleine nature... Élodie ne garde aucun souvenir de piqure. Ce dont elle se souvient très bien, en revanche, ce sont les premiers symptômes; Principalement neurologiques pour elle. Mais les symptômes de la maladie sont divers : troubles articulaires, troubles cutanés, troubles ophtalmologiques...

Après trois ans d'errance médicale, Élodie consulte un spécialiste de la maladie à Paris. C'est confirmé, la sarthoise souffre bien de la maladie de Lyme.

Une maladie reconnue il y a peu

Cette maladie est un vrai problème parce qu'elle est difficile à diagnostiquer. Les associations estiment à 27 000 le nombre de cas déclarés chaque année en France. Avant le 29 septembre dernier, la maladie de Lyme n'était pas reconnue par l'état. Les patients n'étaient donc pas pris en charge par la sécurité sociale. Mais ce 29 septembre, le gouvernement a officialisé la mise en place d'un plan de lutte contre la prolifération des tiques responsables de la maladie.

À lire aussi