1. Accueil
  2. Évènements
  3. Évènements régions
  4. La FNAC caillassée à Nantes et un début de pénurie d'essence ?
2 min de lecture

La FNAC caillassée à Nantes et un début de pénurie d'essence ?

La contestation contre la loi travail est montée d'un cran avec l'objectif de bloquer l'économie: raffineries, ports et entrepôts.

Toute l'actu en direct de Nantes du lundi au vendredi de 6h30 à 9h et à 12h sur 97.7
Toute l'actu en direct de Nantes du lundi au vendredi de 6h30 à 9h et à 12h sur 97.7

Le blocage de l'économie contre la loi travail
La contestation contre la loi travail est montée d'un cran mardi avec le blocage de la raffinerie Total de Donges, du port de Nantes Saint-Nazaire ou encore des accès à certains entrepôts. Objectif: bloquer l'économie pour obliger le gouvernement à retirer le projet de loi.
En réaction, les automobilistes se sont rués sur les stations-essence par peur de manquer de carburant. En Loire-Atlantique, certaines stations étaient à sec hier soir. Les distributions ont pu reprendre ce matin mais de nouveaux blocages sont annoncés pour demain.
Et à Sainte-Luce-sur-Loire, excédé, le patron d'une entreprise de transport a forcé un barrage et frappé deux manifestants qui ont dû recevoir des soins au CHU. Le patron sera poursuivi.


La FNAC évacuée à Nantes
A Nantes, la manifestation a rassemblé entre 3500 et 8000 personnes mardi, selon les sources, avec des incidents en marge. La FNAC, caillassée, a dû être évacuée. Quinze personnes ont été interpelées et placées en garde à vue, principalement pour des jets de projectiles sur les forces de l'ordre. Au moins huit d'entre elles étaient mineures. La maire de Nantes, Johanna Rolland, a demandé à l'Etat "la création d'un fonds d'indemnisation pour les commerçants". Elle a été entendue. Les commerçants du centre-ville qui sont en première ligne depuis plus de deux mois maintenant et qui subissent une perte nette de chiffre d'affaires les jours de manifestations, une quinzaine en deux mois.


Les trains à quai aujourd'hui et demain
Avant une nouvelle journée de grève et de manifestations jeudi, les cheminots se mobilisent dès aujourd'hui pour peser sur les négociations sociales en cours à la SNCF. Dans la région, comptez en moyenne 3 TER sur 10, un TGV Nantes Paris sur 2 et un seul aller-retour pour l'Intercité Nantes Bordeaux.


Le ras-le-bol des policiers
C'est aussi le jour choisi par les policiers pour descendre dans la rue et dire stop " à la haine anti-flics". Un grand rassemblement est prévu place de la République à Paris. A Nantes, ce sera ce midi devant l'Hôtel de Police.
 
François de Rugy monte en grade
Le député écologiste de Loire-Atlantique a été choisi pour remplacer Denis Beaupin à la vice-présidence de l'Assemblée nationale. Ce dernier, visé par des accusations de harcèlement et d'agressions sexuels, avait démissionné.

Il a promis de mouiller le maillot
René Girard était présenté hier à la presse. Le nouvel entraineur du FC Nantes, dont la venue était contestée par certains supportes, est apparu décontracté. Il a pour objectif de faire passer un cap au club et de rapidement décrocher une place européenne.
 
Un mercredi arrosé
Peu d'éclaircies a priori aujourd'hui. Un temps souvent nuageux et parfois pluvieux avec un risque de pluies orageuses à la mi-journée. Vent d'Ouest soutenu également avec des rafales à plus de 60 km/h. 8 à 11° ce matin et 16 cet après-midi.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/