1. Accueil
  2. Évènements
  3. Évènements régions
  4. ACTU NANTES - Un braquage manqué hier et une femme incinérée par erreur
3 min de lecture

ACTU NANTES - Un braquage manqué hier et une femme incinérée par erreur

5 hommes ont été interpelés, dont un par le gérant, après le braquage d'une supérette au Temple-de-Bretagne...

L'hélicoptère de la gendarmerie
L'hélicoptère de la gendarmerie
Crédit : Thierry Lemaire

Le courageux gérant neutralise le braqueur
Un braquage à main armée a tourné court en fin de matinée mardi au Temple-de-Bretagne. Cinq hommes cagoulés et munis d'armes de type airsoft et taser ont braqué une supérette. Mais l'un d'eux a été maitrisé par le gérant. Les quatre autres individus, en fuite, ont été pris en chasse par un important dispositif de gendarmerie: une soixantaine de militaires appuyés par un hélicoptère, ce qui permis leur interpellation. Grâce aussi à la clairvoyance d'un automobiliste qui a signalé un comportement suspect. Les cinq hommes, âgés de 18 à 21 ans, ont été interpelés et placés en garde à vue.


Funeste méprise à St-Nazaire
Le corps d'une nonagénaire a été incinéré par erreur à la place d'un homme décédé quinze jours auparavant. Information révélé par Presse-Océan. Comme la loi l'exige, explique le journal, un policier doit vérifier l'identité de la personne à incinérer avant de sceller le cercueil. Ce qui n'aurait pas été fait cette fois-ci. La famille de la victime a déposé plainte.
Dans l'article, le gérant de l'entreprise de pompes funèbres, qui est venue chercher le corps et qui n'est en rien responsable, témoigne également. C'est lui qui a dû annoncer la terrible méprise à la famille. "Ca a été le moment le plus difficile de ma carrière" explique-t-il. Sur environ 550.000 décès chaque année en France écrit Presse-Océan, on compte entre 7 et 10 erreur