1. Accueil
  2. Évènements
  3. Nous parlons tous de plus en plus " franglish "
1 min de lecture

Nous parlons tous de plus en plus " franglish "

REVUE DE PRESSE - Plus personne ne peut échapper aux anglicismes. Nous les utilisons au travail, à la maison et selon une étude, ils " squattent " notre quotidien. On " like " des vidéos qui font le " buzz " et on relève des " challenges " pour tenter de " booster " nos carrières.

nous sommes 90% à parler le franglish
nous sommes 90% à parler le franglish
Crédit : blogdumoderateur.com
Jules Roy

En cette semaine de la langue française, il est temps de parler de ces anglicismes que nous utilisons toute la journée. C’est ce qui ressort d’un sondage publié par le " Parisien aujourd’hui en France " réalisé par Médiaprism pour les Editions de l’Opportun.

Dans le détail, nous sommes 90% à utiliser des anglicismes et 10% de notre vocabulaire vient d’un mot anglais.
Il faut dire que même les grandes marques françaises en abusent : Renault et sa " french touch " ou Air France et son " France in the air ".
Et au palmarès des expressions que l’on sort le plus souvent : " relever le challenge " (56%), devant " voyager low cost " et " faire un flop ".

Ensuite, il y a également des anglicismes qu’on adore détester : première place pour " investiguer en profondeur " (60%) suivi par " être has been " et " faire le buzz ".

Au final, le seul lieu qui résiste à toutes ces expressions, c’est le Québec. La bas, vous ne dites pas " il faut que je change de look, je pars faire du shopping " mais plutôt " je veux changer d’allure, je vais donc magasiner ".

À lire aussi

Enfin, ce n'est pas parce que vous maitrisez le franglish, que vous maitrisez forcément l’anglais, la preuve :

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/