1. Accueil
  2. Évènements
  3. Les humoristes travaillent à la chaîne
2 min de lecture

Les humoristes travaillent à la chaîne

REVUE DE PRESSE - Florence Foresti sur TF1, Kev Adams sur M6, Lutz sur Canal, les Chevaliers du Fiel sur D8 ce soir… Certains comiques sont affiliés à une seule chaîne. Et pas une autre.

Alex Lutz le 28 février 2014
Alex Lutz le 28 février 2014
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP

Florence Foresti à la télé ? Forcément sur TF1. Voilà voilà le dernier seul en scène de Kev Adams ? Hier sur M6. Les sketchs des Chevaliers du Fiel ? Immanquablement sur D8, notamment ce soir. Mais pourquoi chaque chaîne a son comique et pas un autre ? Eric Carrière des Chevaliers du Fiel a son explication. Quand France 4 a diffusé leur spectacle, la chaîne s’attendait à attirer 400.000 téléspectateurs, ils en ont eu le double. Aussi sec, TF1, M6, W9, D8 leur ont fait un appel du pied. C’est D8 qui l’a emporté en leur signant huit programmes en prime chaque année, sans compter les rediffusions.
 
En réalité, c’est simple, on s’arrache les comiques parce qu’ils attirent du monde. Tout comme les animateurs, les chaînes signent donc "leurs" comiques à l’année. Un contrat gagnant-gagnant puisque ça assure aux uns une belle audience, aux autres, une sacrée visibilité. Les Chevaliers avouent qu’après chaque passage, les ventes de tickets pour leur spectacle explosent.
 
Autre attrait des comiques pour D8 : la passerelle avec Canal+ ! En effet, la chaîne cryptée finance de nombreux film. Comme celui des Chevaliers du Fiel, actuellement en préparation. CQFD
 
La démarche de TF1 est un peu différente. La Une préfère les « spectacles stars »…. pour s’assurer un minimum de 5 millions de téléspectateurs. Logique donc que la Une choisisse Florence Foresti.
 
M6, de son côté, mise très tôt sur des "produits maisons". Kev Adams est totalement identifié à M6 et sa petite sœur W9. M6 avait même coproduit Alex Lutz à ses débuts. Pour finalement le voir s’envoler pour Canal +. C’est le risque.

Et France Télévisions, incapable de lutter financièrement avec ses concurrentes privées, le sait bien. Réduit à un rôle de découvreur de talents (notamment sur France 4), elle repère, accompagne et soutient les petits jeunes de l’humour… jusqu’à ce qu’ils cèdent aux sirènes des autres chaînes.  

Source : Le Parisien/Aujourd'hui en France

L'équipe de l'émission vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/