1. Accueil
  2. Évènements
  3. "Brown Sugar", le titre aux lectures multiples des Rolling Stones
1 min de lecture

"Brown Sugar", le titre aux lectures multiples des Rolling Stones

REPLAY - Écoutez ou réécoutez #LeDriveRTL2 de Eric Jean Jean du 29 août 2017.

The Rolling Stones
The Rolling Stones
Crédit : David Montgomery
#LeDriveRTL2 du 29 août 2017
00:18:05
Eric Jean-Jean & Bertrand Laidain

The Rolling Stones "Brown Sugar"

On retrouve Brown Sugar sur Sticky Fingers l'album culte des Rolling Stones sorti en 1971 (celui avec la célèbre pochette fermeture éclair, dessinée par Andy Warhol). Si ce morceaux est bien signé par le duo Keith Richard et Mick Jagger, il pour une fois principalement le fruit du travail de Mick Jagger seul. Un morceau qu'il a écrit en 1969 pendant le tournage de Ned Kelly, un film dans lequel le chanteur interprète le premier rôle. La sombre histoire d'un hors la loi australien à la fin du XIXe siècle. 

Le morceau a plusieurs lectures. Il évoque à la fois la condition des esclaves noires aux États-Unis qui étaient abusées par leurs maitres blancs devenant des "brown sugar", des sucres bruns, mais il peut évoquer aussi l'addiction à la drogue. Le brown sugar étant un mot d'argot pour désigner l'héroïne. Enfin, une dernière hypothèse, Mick Jagger aurait été inspiré par Claudia Lennear, l'une des choristes de Ike Turner, avec qui il aurait eu une relation, elle était donc son "brown sugar".

Sur cette chanson, Keith Richards a déclaré: "Je suis le maître du riff. Le seul que j'ai loupé et que Mick a trouvé, c'est Brown Sugar, et je dis bravo. Là, il m'a bluffé. Je l'ai arrangé un petit peu, mais c'est bien lui, paroles et musique". C'est le premier morceau que le groupe a sorti sur son propre label Rolling Stones records et pour lequel ils ont créé le fameux logo de la bouche avec la langue sortie.