1. Accueil
  2. Évènements
  3. Mark Daumail de Cocoon : "'Chupee' est une musique pour des cookies au Pérou"
3 min de lecture

Mark Daumail de Cocoon : "'Chupee' est une musique pour des cookies au Pérou"

REPLAY - Suite de l'interview de Mark Daumail de Cocoon par Eric Jean Jean et Mathilde Courjeau, il en a profité pour interpréter une version acoustique de "On My Way".

Mark Daumail de Cocoon
Mark Daumail de Cocoon
Crédit : Bertrand Laidain
#LeDriveRTL2 du 16 septembre 2016
12:11
Eric Jean-Jean & Bertrand Laidain

Pour la deuxième partie de notre entretien avec Mark Daumail de Cocoon, Eric Jean Jean voulait connaitre l'histoire du titre Chupee qui fête cette année ses dix ans.

"C'est mon seul tube" répond l'intéressé "et je pourrais en parler pendant un quart d'heure. Je marche dans la rue, j'ai 18 ans, il y a douze ans donc, je vois un Ukulélé, Hermann Dune en avait, mais ce n'était pas encore démocratisé, c'est Julien Doré qui l'a démocratisé, mais après… Je l'achète 20 balles dans un magasin pourri et je trouve l'accord et le thème tout de suite. 

Et deux ans plus tard on enregistre le premier album de Cocoon, et je voulais la mettre, mais mon label de l'époque la trouve trop niaise, mais je pensais qu'il y avait quand même quelque chose avec cette question. Puis Volkswagen fait une demande et à l'époque je n'étais pas très chaud, mais on débutait et on manquait d'argent, je sortais de chez mes parents, alors j'ai accepté et elle se retrouve sur le haut de la pile des publicitaires, sur le haut de la pile des radios, et c'est comme ça qu'un tube arrive, c'est un peu magique. 

"Chupee" c'est une chanson sur le sexe adolescent

Mark Daumail de Cocoon

Et aujourd'hui c'est une musique pour des cookies au Pérou, elle est utilisé maintenant dans le monde entier, j'ai des demandes constamment, c'est devenu un son de pub, un gimmick de fraicheur, mais je suis très content d'avoir ça car c'est grâce à ça que je mange aujourd'hui. Et pour finir  Chupee est une chanson de sexe : "Eating your Chupa Chup, The beavers are so cute" Beaver c'est le sexe féminin en argot anglais, c'est une chanson sur le sexe adolescent." 

À lire aussi

Une influence du hip hop se demande Mathilde Courjeau ?

"C'est la musique que j'écoute le plus, c'est là dedans que les sons sont les plus novateurs, je pense à Kayne West, j'adore Kendrick Lamar, d'ailleurs David Bowie s'est inspiré de Kendrick Lamar pour Lazarus, d'ailleurs dans le titre Cross j'ai,utilisé une rythmique hip hop, mais je l'ai tellement sous mixé que ça ne s'entend pas mais je suis content de l'avoir mise là". 

Eagles "Hotel California"

C'est un morceau qui a vu les hypothèses les plus folles naitre dans l'esprit de ses admirateurs. Une chanson sur le satanisme par exemple ou encore sur l'addiction a la drogue, ce fameux Hotel California devenant une métaphore pour un centre de désintoxication. De nombreuses analyses très poussées sont à lire sur internet. 
La "vrai signification" du morceau serait plutôt une métaphore de l'industrie musicale de Los Angeles : c'est une prison dorée dans laquelle entre un artiste pour ne plus jamais pouvoir en ressortir, la difficulté pour un artiste à trouver l'équilibre entre son art et le commerce, la face sombre du paradis et de la célébrité.
Le riff de guitare est venu un soir de juillet 75 à Don Felder dans une maison à Malibu. Il l'a immédiatement fait écouté aux membres du groupe, mais si tout le monde a adoré ils vont mettre 8 mois à l'enregistrer. Un problème de perfectionnisme probablement. 
En tout cas 8 mois dans un studio enfermés, à jouer ce morceau enchainer les prises et jouer au ping pong. Car ils se sont perfectionnés au ping pong en même temps que le morceau est né et ça c'est Don Henley qui l'a raconté quelques années plus tard à Rolling Stone magazine. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/