1. Accueil
  2. Évènements
  3. "In The End" de Linkin Park ou les démons de Chester Bennington
1 min de lecture

"In The End" de Linkin Park ou les démons de Chester Bennington

Écoutez ou réécoutez #LeDriveRTL2 de Eric Jean Jean, Mathilde Courjeau du 12 déc. 2017.

Linkin Park
Linkin Park
Crédit : James Minchin
#LeDriveRTL2 du 12 décembre 2017
22:38
Eric Jean-Jean & Bertrand Laidain

Linkin Park "In The End"

On connait bien Linkin Park, ce groupe de Nu Metal américain a marqué le rock début 2000. Leur truc c’est de mélanger les genres. Entre des gros riffs de guitares et des paroles de chansons rappées. Hybrid Therory leur premier disque représente presque 6 ans de travail. Un travail récompensé puisque le succès est au rendez-vous, l'album sera le plus gros succès musical de l'année 2001 avec 4,8 millions d'exemplaires vendus. Un album représenté par le titre In The End. Un titre personnel puisqu’il évoque les difficultés de dialogue de Chester Bennington avec son père en grandissant. Le leader du groupe connaitra une vie difficile malgré le succès du groupe et une vie de famille visiblement épanouie. Il combattra toute sa vie ses démons jusqu'à sa disparition tragique en juillet 2017. 

Les paroles du refrain "I tried so hard and got so far, but in the end, it doesn't really matter." (J’ai essayé de toutes mes forces et je suis allé loin mais au final ça ne sert à rien) représentent d’ailleurs ce qu’il aura toujours ressenti. Ce sont des mots pris de l'ultime lettre laissée par Charles Andrew Williams, un adolescent de 15 ans qui s’était suicidé après avoir tué deux de ses camarades de classe, à son père. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/