1. Accueil
  2. Évènements
  3. Jack White produit un documentaire sur la naissance de l'industrie musicale
2 min de lecture

Jack White produit un documentaire sur la naissance de l'industrie musicale

Le chanteur s'associe à Robert Redford et au musicien T Bone Burnett pour soutenir "American Epic", qui sortira à l'automne.

La chaîne américaine PBS a réuni Jack White, l'acteur Robert Redford et T Bone Burnett (musicien de Bob Dylan et producteur d'Elvis Costello, entre autres) autour d'un projet de documentaire en quatre volets, qui sera aussi résumé en une version longue, intitulé American Epic.

À la rencontre des premiers enregistrements

Le documentaire s'intéressera à la naissance de l'industrie du disque aux États-Unis, et au rôle joué par la première machine d'enregistrement dans la propagation de la musique. Il sera réalisé par Bernard MacMahon, qui a tourné des clips de Garbage et The Fall.

La première bande annonce, dévoilée le 9 avril, montre des images d'archives des premiers pressages de vinyles, datant des années 1920. À cette époque, des collecteurs travaillant pour des maisons de disque parcouraient les États-Unis avec une machine primitive pour enregistrer des musiciens.

Sur leur route, ils ont découvert des talents "qui ont permis le développement de la musique country, folk, gospel, blues, hawaïenne et cajun". American Epic souhaite mettre en avant certains d'entre eux, grâce à des images d'archives inédites.

Des vieux titres repris

Le documentaire proposera également des morceaux d'époque repris par Jack White, Elton John, Raphael Saadiq, Alabama Shakes, et d'autres artistes de tous horizons, le tout enregistré avec des instruments d'époque. La bande originale de ce documentaire sera distribuée par Columbia Records. La diffusion de ce documentaire est prévu à l'automne aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Peut-on s'attendre à voir American Epic diffusé au festival de Cannes ?
T-Bone Burnett est en effet très proche des frères Coen (Inside Llewyn Davis, The Big Lebowski), qui président le festival cette année. Le musicien et producteur a écrit les bandes originales de leurs films O'Brother (2000) et Inside Llewyn Davis (2013). Réponse le 16 avril, lorsque la sélection officielle sera révélée. 

Jack White et l'archiviste

À lire aussi

Quant à Jack White, il arpente aussi de son côté les prémices de la musique américaine. Il a acheté en secret Softly and Tenderly Prisonnersle premier enregistrement d'Elvis Presley pour 300.000 dollars (283.000 euros) en mars. L'ancien leader des White Stripes a commandé son pressage pour le Record Store Day américain, qui a lieu le 18 avril.

Une vidéo publiée ce jeudi montre la rencontre entre le chanteur et l'archiviste Alan Stoker, qui travaille au Country Music Hall Of Fame, le 26 février dernier. On voit ce dernier transférer l'enregistrement sous format numérique. Fait rare : Jack White sourit, en vrai fan comblé du King. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire