1. Accueil
  2. Évènements
  3. EN IMAGES - Décès de David Bowie, une icône aux mille looks
3 min de lecture

EN IMAGES - Décès de David Bowie, une icône aux mille looks

David Bowie s'est éteint dimanche 10 janvier, au surlendemain de son 69e anniversaire. Sa carrière musicale fut marquée par des looks extravagants qui ont achevé de faire de lui une icône de la pop.

David Bowie en 1966
David Bowie en 1966
Crédit : DavidBowie.com
David Bowie en 1966
David Bowie cultive le look androgyne au début des années 1970
L'année suivante naît Ziggy Stardust
Il tue son personnage de Ziggy en 1973
Retour à un style presque normal en 1974
En 1975, le chanteur affectionne les coupes et les costumes lisses
Ses cheveux passent du orange au blanc. Il devient le White Duke en 1976
Fin des années 1970, un style plus rock
Bowie inaugure un costume de Pierrot dans le clip "Ashes to Ashes" - 1980
Durant la période "Let's Dance", il porte des bretelles - 1983
Toujours durant sa tournée Serious Moonlight Tour
Couleurs flashy des années 80 durant la tournée Glass Spider Tour
En 1987
Bowie se teint de nouveau les cheveux en orange en 1997
Et revêt son emblématique manteau Alexander McQueen
David Bowie en 1999
Les années 2000 sont sages. Ici en 2002 avant sa retraite de 10 ans.
David Bowie dans le clip "The Next day" - 2013
David Bowie en 1966 Crédits : DavidBowie.com
David Bowie cultive le look androgyne au début des années 1970 Crédits : DavidBowie.com
L'année suivante naît Ziggy Stardust Crédits : DavidBowie.com
Il tue son personnage de Ziggy en 1973 Crédits : DavidBowie.com
Retour à un style presque normal en 1974 Crédits : DavidBowie.com
En 1975, le chanteur affectionne les coupes et les costumes lisses Crédits : DavidBowie.com
Ses cheveux passent du orange au blanc. Il devient le White Duke en 1976 Crédits : DavidBowie.com
Fin des années 1970, un style plus rock
Bowie inaugure un costume de Pierrot dans le clip "Ashes to Ashes" - 1980 Crédits : DavidBowie.com
Durant la période "Let's Dance", il porte des bretelles - 1983 Crédits : AFP
Toujours durant sa tournée Serious Moonlight Tour Crédits : AFP
Couleurs flashy des années 80 durant la tournée Glass Spider Tour Crédits : BERTRAND GUAY / AFP
En 1987 Crédits : PIERRE VERDY/AFP
Bowie se teint de nouveau les cheveux en orange en 1997 Crédits : DONATELLA POLZONI/AFP
Et revêt son emblématique manteau Alexander McQueen Crédits : Frank W Ockenfels 3
David Bowie en 1999 Crédits : ERIC FEFERBERG/AFP
Les années 2000 sont sages. Ici en 2002 avant sa retraite de 10 ans. Crédits : MARTIN BUREAU/AFP
David Bowie dans le clip "The Next day" - 2013 Crédits : Capture d'écran
1/1

Le décès de David Bowie, qui venait de fêter ses 69 ans, coupe le souffle de la sphère musicale en ce lundi matin. L'artiste britannique n'a eu de cesse de réinventer son personnage iconique, à travers des looks plus excentriques les uns que les autres. L'annonce de sa mort sur les pages officielles relate un combat contre le cancer datant d'un an et demi, ignoré de tous. Bowie restera célèbre pour sa musique, mais sa manière de la mettre en scène l'élève au rang de mythe. C'est ce que démontrait, en 2015, l'exposition qui lui était consacrée à la Philharmonie de Paris, mêlant culture japonaise et science-fiction américaine qui avaient inspiré sa myriade de styles.

Après une sage apparition télévisée qui le révèle au grand public en 1966, David Bowie commence à cultiver un look androgyne. Durant la promotion de son album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, il se présente vêtu de costumes extravagants et arbore une coiffure orange, sur les conseils de sa femme, Angie. C'est à ce moment que naît le personnage du flamboyant Ziggy Stardust, icône glam rock qu'il incarne dès 1972.

"C'est non seulement le dernier concert de la tournée, mais aussi le dernier concert qu'on fera", annonce-t-il sur la scène de l'Hammersmith Odeon le 3 juillet 1973. David Bowie tue alors symboliquement son personnage de Ziggy Stardust, qui ne réapparaîtra plus. La déclaration est d'abord interprétée comme un adieu à la scène. Le chanteur enchaîne avec un personnage plus sombre, celui d'Halloween Jack, au cours d'une période d'addiction à la cocaïne. En 1976, à l'occasion de la sortie de Station to Station, Bowie apparaît dans un nouveau style à l'opposé de Ziggy, celui du White Duke, personnage en noir et blanc.

Ses cheveux gominés et son teint pâle laissent place au néo-romantisme présent dans l'album Scary Monsters (and Super Creeps). Pour le premier extrait du disque, Ashes to Ashes (1980) le chanteur apparaît en costume de Pierrot tapageur. Cette tenue est emblématique de tout l'album. Le funk et la soul de Let's Dance (1983) viennent réchauffer la musique et le look de Bowie, qui essaie, à ce moment de sa carrière, une nouvelle nuance de blond.

La surprise créée jusque dans "Blackstar"

À lire aussi

Vingt ans après avoir dit adieu à Ziggy Stardust, David Bowie se teint à nouveau les cheveux en orange et arbore en 1997 une veste aux couleurs de l'Union Jack dessinée par Alexander McQueen, tout juste sorti de l'école. Inspirée par le film de Stanley Kubrick, Orange Mécanique, ce grand manteau élimé est la pièce phare de sa tournée en 1997.

Dans les années 2000, les tenues de David Bowie se font plus sages et ses albums plus rares. Après dix années d'absence, il revient en 2013 avec un nouveau disque, The Next Day. Dans ses 25 albums et jusqu'au dernier, Blackstar, paru vendredi 8 janvier, le chanteur a gardé toute son excentricité. Les clips des deux premiers extraits de l'album, dont le dernier, Lazarus, illustraient l'artiste un bandeau médical sur les yeux, symbolisés par deux boutons, dont le message intriguait. Jusqu'à l'aube de ses 70 ans, Bowie aura marqué les esprits.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/