1. Accueil
  2. Évènements
  3. Des "Soprano" à "Mad Men", 8 séries dramatiques américaines cultes
3 min de lecture

Des "Soprano" à "Mad Men", 8 séries dramatiques américaines cultes

SÉRIES CULTES (2/5) - Pourquoi ne pas rattraper les grandes fictions américaines ? Retour sur quelques séries immanquables diffusées outre-Atlantique.

"Breaking Bad", la série culte de AMC
"Breaking Bad", la série culte de AMC
Crédit : AMC

Les chaînes américaines sont les reines du drama, le terme utilisé en télévision pour qualifié la "comédie dramatique". Dans ce domaine, les séries ont couvert de nombreux domaines : la mafia, le crime à Baltimore, la drogue, la publicité... Retour sur ces grandes séries américaines.

Les Soprano, une épopée familiale

Janvier 1999. HBO diffuse le premier épisode de sa nouvelle série Les Soprano. Pensée par David Chase, elle raconte l’histoire de Tony Soprano, un mafieux en proie à de terribles crises d’angoisses. Pour calmer ses malaises, il commence à aller voir une psychiatre à qui il confie ses problèmes personnels. Des relations conflictuelles de l’homme avec sa mère à sa vie de famille, en passant par ses activités illicites… David Chase cartographie la psyché complexe de Soprano. Saluée comme un modèle d’écriture et de rythme, la série a aussi révélé l’immense acteur James Gandolfini, disparu en 2013. 

The Wire, "la meilleure série de tous les temps"

Dans les années 2000, HBO est au sommet de sa gloire. En 2002, après y avoir développé sa série The Corner, David Simon propose à la chaîne The Wire. Une passionnante analyse sociologique et politique de Baltimore qui décortique différentes facettes de la ville : sa criminalité, le travail de la police, le journalisme, l’éducation, les réseaux de trafic de drogue… La série n’est pas un succès public et s’arrête au bout de cinq saisons brillantes. Ce qui ne l’empêche pas de devenir culte et d’être régulièrement citée comme “la meilleure série de tous les temps” par la presse.

Six Feet Under, une série sur la mort

En 2001, le scénariste d’American Beauty Alan Ball présente sur HBO le pilote de sa série. Son ambition ? Parler de la mort. Un vaste sujet qu’il aborde en racontant le quotidien de la famille Fischer, responsable d’une entreprise de pompes funèbres sur la côte Ouest. Chaque épisode est un prétexte pour présenter un défunt et analyser en profondeur les liens complexes entre les membres de la famille. La série a notamment révélé le talent de Michael C.Hall, futur Dexter de la chaîne Showtime.

The Shield, le renouveau de la série policière

À lire aussi

Crée sur la chaîne FX, The Shield est diffusée à partir de mars 2002. La série s’inspire d’une histoire vraie : celle d’une Brigade antigang de la police de Los Angeles et de ses méthodes brutales. Violente et réaliste, The Shield emmène le genre policier vers de nouveaux sommets.

The West Wing, la meilleure série politique

À la fin des années 90, Aaron Sorkin débarque sur NBC avec The West Wing, utopie politique sur le mandat d’un président démocrate interprété par Martin Sheen. Il y impose sa patte : des dialogues rythmés et débités à toute vitesse par ses personnages. C’est la première fois que la politique est représentée sous un jour favorable à la télévision américaine, et la série rencontre un immense succès public et critique. Elle rafle quatre années de suite l’Emmy Award (cérémonie qui récompense les séries outre-Atlantique) de la “Meilleure Série Dramatique.”

Mad Men, l'histoire des États-Unis en série

La dernière saison de Mad Men sera diffusée au mois d’avril. Il n’a pas fallu attendre la fin des aventures de Don Draper pour que le programme, qui raconte les aventures d’une agence de pub, devienne culte. Le héros charismatique de Mad Men a, tout au long des saisons, traversé les âges. De l’innocence du début des années 60 au début des années 70, la série a documenté l’histoire américaine minutieusement. Tenues, faits historiques, changements de mentalité… Mad Men raconte les évolutions de la société. La série d’AMC n’a pas connu un immense succès public, mais elle s’attire à chaque nouvel épisode les faveurs de la presse américaine.

Breaking Bad, un duo culte

C’est l’un des duos les plus cultes de l’histoire de la télévision américaine : celui formé par Bryan Cranston (Walter White) et Aaron Paul (Jesse Pinkman) entre 2008 et 2013. Un prof de chimie atteint d’un cancer et son ancien élève. Ensemble, ils se mettent à fabriquer et vendre de la méthamphétamine. Devenue une vraie référence dans la pop culture moderne, Breaking Bad est considérée comme l’une des meilleures séries contemporaines. Son spin off (série dérivée se concentrant sur un personnage), Better Call Saul est actuellement diffusé sur Netflix.

Friday Night Lights, un succès critique

La série est méconnue en France et pourtant, elle est devenue culte outre-Atlantique chez les connaisseurs. Diffusée sur NBC, la série de Peter Berg raconte l’histoire d’une équipe de football américain, les Panthers, et de leur nouveau coach Eric Taylor (Kyle Chandler). Après cinq saisons et des audiences décevantes, la série s’arrête. Mais son immense communauté de fans grandit d’année en année.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire