1. Accueil
  2. Évènements
  3. Christine and the Queens : que penser de son album américain ?
3 min de lecture

Christine and the Queens : que penser de son album américain ?

ON L'A ÉCOUTÉ - La Nantaise a dévoilé en avant-première l'adaptation de son premier disque, destinée aux États-Unis. Elle a su s'adapter sans se trahir.

Christine and the Queens sortira son album américain le 16 octobre
Christine and the Queens sortira son album américain le 16 octobre
Crédit : XAVIER LEOTY / AFP

Christine and the Queens peut souffler (au moins un petit peu). Son album destiné au marché américain est terminé. Toujours éponyme et sera disponible le 16 octobre, mais est dévoilé en avant-première sur le site Hype Machine. Qualifier ce disque américain d'énorme enjeu est un euphémisme. Christine and the Queens s'y atèle depuis plusieurs mois, dans un exercice loin d'être évident. La Nantaise a-t-elle réussi à transposer ses chansons pop bipolaires, tantôt francophones, tantôt anglophones ? Éléments de réponse.

Trois titres inchangés

Les chansons adaptées par Christine and the Queens ont vu leurs paroles changer mais pas leur structure musicale. On n'est pas donc pas perdu à l'écoute de ce disque américain. Les mélodies nous sont connues. On oublie même qu'il s'agit d'un disque adapté avec Paradis Perdus, Saint-Claude et Here, car ces titres en grande partie francophones n'ont pas été changés du tout. Héloïse Letissier fait preuve d'un certain courage en les proposant tels quels au public américain. Entourant les titres 100% anglophones, ils offrent un souffle français qui devrait intriguer les auditeurs anglo-saxons. Le morceau Narcissus Is Back, depuis toujours chanté en anglais, n'a pas été modifié non plus. 

Cependant, on peut être un peu désarçonné par les nouvelles paroles, qui peuvent sembler plus chargées à l'oreille. Ainsi, Science Fiction perd un tout petit peu de sa poésie étrange en passant ses couplets en anglais. Idem pour la brillante Nuit 17 à 52souvent chantée en chœur par le public français, devenue Night 52. On retrouve nos repères sur le refrain, qui était de toute façon chanté en anglais initialement. Pour Half Ladies, Christine and the Queens a la démarche inverse. Elle a laissé le refrain en français, mais réécrit les couplets en anglais. Il est plaisant de constater qu'elle s'est amusée avec ses morceaux, en leur donnant une nouvelle dimension.

Écriture comparée

La Nantaise ne s'est pas contentée de traductions littérales, loin de là. Elle a repensé de nombreux titres, avec des textes inédits. Un morceau en particulier lui a donné du fil à retordre : Christine. Cet été, lors de son passage aux Déferlantes, elle est revenue pour RTL2.fr sur l'histoire compliquée de cette chanson, qui s'appelait auparavant Cripple"Je pensais que ça voulait dire 'émotionnellement et physiquement abîmé', mais en fait ça veut dire 'handicapé moteur', a-t-elle assuré. J'étais littéralement en train de chanter 'j'adore être un handicapé moteur', ce qui aurait été un peu difficile à défendre aux États-Unis."

À lire aussi

Après la panique, Héloïse Letissier a dû se replonger dans son dictionnaire, et trouver une expression appropriée. Elle a opté pour "tilted" : ""Tilted' veut dire 'je penche et ça ne va pas très droit là-dedans'", a-t-elle indiqué à RTL2.fr en mimant le geste. "I am actually good, can't help it if we're tilted", chante Christine and the Queens au refrain, ce qui donne en français : "Je suis en réalité une bonne personne/Je n'y peux rien si nous sommes penchés". Même en réécrivant ses paroles, la chanteuse de 28 ans parvient à garder le grain de folie qui a en partie fait sa renommée. 

Trois beaux titres inédits

Christine and the Queens l'avait annoncé en exclusivité à RTL2.fr cet été : un duo avec Perfume Genius, à l'indie pop barrée, était prévu pour ce disque américain. La chanteuse a tenu parole et propose Jonathan, un titre émouvant dans lequel elle chante d'ailleurs en français. "Puisque je ne t'appartiens pas", souffle Christine dans cette chanson d'amour déchirante. 

Pari également réussi pour son duo No Harm Is Done, chanté en collaboration avec le jeune rappeur Tunji Ige. Sans doute le titre le plus déroûtant de l'album, plusieurs écoutes permettent d'en apprécier le rythme quasi hip-hop à sa juste valeur. Enfin, Safe And Holy est la troisième chanson inédite de ce disque. Ses élans électroniques lui donnent beaucoup d'ampleur et gageons qu'il saura être impressionnant une fois porté sur scène.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire