1 min de lecture Concert

Depeche Mode : "One Night in Paris", le live immortalisé par Anton Corbijn en 2001

CONCERTS MYTHIQUES - Les 9 et 10 octobre 2001, le groupe de new wave britannique donne un live exceptionnel à Paris.

>
DEPECHE MODE - Never let me down again - One Night in Paris - Audio HQ Crédit Image : SIPA/Romain Boé | Date :
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Le lieu - Les fans de Depeche Mode étaient nombreux au Palais Omnisports de Paris-Bercy, les 9 et 10 octobre 2001. Le groupe de new wave livre deux shows immortalisés par le cinéaste néerlandaisAnton Corbijn, connu pour les nombreux clips qu'il a réalisé mais aussi pour le film The American

L'anecdote - En donnant deux concerts distincts, le groupe britannique s'est offert le luxe de ne pas jouer les mêmes chansons deux soirs de suite : par exemple, It Doesn't Matter Two a seulement été joué le 9 octobre et a été remplacée par Sister of Night le lendemain. Les fans étaient d'ailleurs déçus que la chanson Clean, pourtant régulièrement jouée lors de cette tournée, ne soit pas incluse sur le DVD du concert.

À lire aussi
Indochine au Stade de France en 2010 Indochine
Indochine : le groupe ajoute des dates supplémentaires à sa tournée "13 Tour"

La chanson - Depeche Mode débute avec le riff de Dream On, avant d'envoûter son public avec Enjoy The Silence : dès les premières notes, Dave Gahan est déchaîné, se trémoussant et arpentant la scène de long en large, s'arrêtant parfois pour entonner les paroles de sa voix envoûtante. et laisse le public reprendre le refrain alors que le guitariste Martin Gore et le batteur Christian Eigner mènent la danse, emportant le public grâce aux percussions et à la mélodie e la chanson.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Concert Depeche Mode Dave Gahan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants