7 min de lecture Rédacteur en chef

Cali : "Je me sens en équilibre"

RÉDAC CHEF INVITÉ - Le chanteur originaire de Perpignan remonte le fil de sa vie dans son nouvel album, "L'âge d'or", sorti le 9 mars. Il est le rédacteur en chef d'un jour de RTL2.fr.

Cali
Cali Crédit : Bertrand Laidain pour RTL2.fr
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani

Trois ans après Vernet-les-Bains, album consacré au village de son enfance, Cali reste attaché à ses racines. Avec L'âge d'or, son nouveau disque sorti le 9 mars, il rend cette fois hommage à ses proches, et aux souvenirs qu'ils lui ont laissé. Porté par son tempérament enthousiaste, le chanteur, auteur et compositeur raconte avec plaisir comment cet album est né, à partir d'une chanson de Léo Ferré. 

Un clin d'oeil à Léo Ferré

"Mon papa écoutait beaucoup Léo Ferré, mais j'étais encore à l'orée de la vie à l'époque. J'aimais bien sa tête, son côté punk. Mais à l'époque, ses mots étaient moins accessibles pour moi", se souvient ce natif de Perpignan. L'âge d'or est en effet un titre de Leo Ferré, paru en 1966. 

À lire aussi
Alexandre Astier est le héros de la série "Kaamelot" série TV
Alexandre Astier : le nouveau Louis de Funès

Plus tard, son frère lui fait écouter la chanson Richard, "très cinématographique". "L'histoire m'a bouleversé. Je suis rentré dans l'univers Ferré. Je n'ai pas décroché parce que je me suis rendu compte que c'est sans fin. Le début était Richard et je découvre tout le temps autre chose. Je corresponds avec sa famille, qui retrouve encore des partitions", s'étonne Cali, les yeux écarquillés. 

"Il y a des chansons cultes chez Ferré, mais des chansons d'écorché, sombres, de revendication. Pour moi, L'âge d'or, c'est l'apaisement. C'est une chanson très calme, tournée vers l'avenir. C'est une chanson qu'on pourrait graver sur un T-shirt, ou murmurer à ses enfants avant de se coucher. On est sûr de faire des beaux rêves après."

>
Léo Ferré - L'âge d'or

Un message à ses enfants

Pour écrire L'âge d'or, Cali s'est inspiré de son vécu. Il évoque ses souvenirs de jeux et d'enfantillages (Tout ce qui ne reviendra plus, Le cœur chargé comme un fusil, Camarade), mais aussi le temps qui passe (La vie quoi !, C'était beau).

Pour l'écrire, il a pris du recul. "J'ai trois enfants, dont un bébé arrivé il y a deux ans. Depuis mon premier album, il y a une chanson qui est passée en radio, d'ailleurs c'était sur RTL2 la première fois : C'est quand le bonheur. Je suis rentré dans une espèce de tornade qui ne m'a plus lâché. Je ne pouvais plus être le même."

>
Cali - C'est quand le bonheur Durée : |

Avec L'âge d'or, il veut laisser une trace auprès de ses enfants : "Quand je me retourne vers le passé, c'est pour raconter à mes mômes les souvenirs gravés au fond de moi. Ça me fait du bien de parler de tout ça. Toutes les bêtises que vous ferez au village ou à l'école, les premiers amours, gardez-les au fond de vous, parce qu'un jour vous en aurez besoin pour vous faire des souvenirs merveilleux." 

Le pétillant Cali n'estime pourtant pas que ce disque soit mélancolique : "Je parle des choses qui se sont passées comme un ressort. C'est peut-être mon album le plus tourné vers le futur", affirme-t-il. "Il crie aux mômes : 'Tout ce qu'on vous laisse n'est pas noir, bouché. Il n'y a qu'à tendre les bras, et vous y êtes. C'est vous les maîtres de votre vie. Amusez-vous, ça va être génial'. C'est mon album le plus lumineux."

J'ai l'impression d'être comme il faut, sur un fil, comme un funambule.

Cali
Partager la citation

Cali explique ce besoin de "tout dire" par le fait qu'il se sent en équilibre : "Je vis comme un troubadour sur la route, en bus avec mes amis, à faire de la musique et s'amuser. À côté de ça, j'ai une vie de famille. Ce qui est génial, c'est que je peux en parler maintenant, parce que j'ai l'impression d'être comme il faut, sur un fil, comme un funambule. Je suis entre cette vie de famille et de patachon. C'était le moment de le dire, parce que je me sens en équilibre." Quand on lui demande s'il se sent serein, il répond d'une voix calme : "Je me sens serein, oui. Le mot serein me fait un peu peur. Être serein, c'est accepter ce qu'il se passe."

Un duo avec sa fille Coco

Sa fille Coco Grace chante avec lui sur le titreCoco : "Je l'ai écrit quand j'étais à Paris, seul [il jouait alors dans la pièce de théâtre Cowboy Mouth, ndlr], comme tout le reste de l'album. J'étais loin des miens, et j'ai eu besoin de l'avoir à côté de moi. Comme je ne sais pas dessiner, ni prendre de photos, j'ai écrit une chanson. Quand je la chantais tout seul à Paris, avec ma guitare, je pouvais lui sourire, car elle était là. Lui faire écouter cette chanson était ma manière de lui dire 'Je t'aime'", se remémore-t-il.

Faire écouter la chanson "Coco" à ma fille était ma manière de lui dire "Je t'aime".

Cali
Partager la citation

Cali a ensuite proposé à la petite fille de neuf ans de l'accompagner sur ce morceau : "Elle était heureuse de venir la chanter avec moi. Ce qui s'est passé en studio, je l'ai pris comme ma fille me disant 'Je t'aime aussi. Je t'aime tellement que j'accepte que pour toute une vie, nos voix soient unies sur ce disque, et que je sois sur la pochette.' C'était un moment fort de papa à sa petite fille."

Loin d'elle l'idée d'un destin à la Charlotte Gainsbourg. "Elle me répète tellement qu'elle ne veut pas devenir chanteuse que ça commence à être louche !", plaisante Cali, en éclatant de rire. "Ma fille fait de la musique pour s'amuser, mais sérieusement, en apprenant le violoncelle et le piano." Pour l'instant, elle souhaite être obstétricienne.

Un hommage à l'amitié

Lorsque Cali retrace le passé, il a toujours une anecdote précise pour appuyer son propos. Il s'agit à chaque fois d'une histoire d'amitié. Il évoque ainsi cette nuit où, après avoir rompu avec sa petite amie d'alors, il se réfugie chez son ami Fernand, un sac poubelle sur le dos contenant ses affaires. "Il a ri en me voyant arriver, et je me suis dit : 'La vie, elle est là. Ce qui m'appelle, c'est ce sourire.'"

Le titre Camarade s'adresse ainsi à Joffrey Burton, un guitariste belge. Il lui a annoncé son mariage au téléphone. Cali, touché par l'émotion de son ami, décide d'y consacrer une chanson, "un peu romancée". Il en garde le secret et l'invite à Paris pour jouer sur un morceau de l'album : "Il est venu avec sa guitare, il a joué en direct sa chanson. Il l'a enregistrée sans savoir que je parlais de lui. Il l'a découvert en direct. C'était un grand moment de vie."

J'ai l'impression que tout cet album est un grand film.

Cali
Partager la citation

L'ami le plus récent qui lui a changé la vie est David François Moreau. Compositeur de musique, il a arrangé L'âge d'or. "Il m'a apporté le cinéma. Je me suis vite rendu compte que mes histoires pouvaient être mises en image, et c'est ce qu'il a fait, musicalement. J'ai l'impression que tout cet album est un grand film", se réjouit Cali, lui même fan du grand écran

David François Moreau l'a aussi aidé à s'affranchir de ses "tics de compositeur". "On se disait : 'On va se marrer en studio, et sortira ce qui en sortira.' C'était un grand moment d'osmose, de joie et de franche rigolade", se souvient Cali, décrivant l'enregistrement comme "jouissif". 

Résultat : L'âge d'or est selon lui un "très long voyage en bateau", sur lequel embarquent aussi bien ses enfants que ses amis, et "tous les gens qui l'ont touché". 

À l'évocation d'un possible sentiment de mélancolie, Cali secoue ses cheveux en bataille : "Ce n'est pas nostalgique, c'est juste un hommage absolu à des gens qui m'ont construit et qui m'ont fait du bien.

La joie de vivre chevillée au corps

En plus d'être bien entouré, Cali se revendique d'un optimisme à toute épreuve. "J'ai toujours été très positif, même quand il m'arrive quelque chose de compliqué." Pour illustrer son état d'esprit, il cite un extrait d'un poème de Mizuta Masahide : "Ma maison ayant flambé de fond en comble, plus rien ne me cache la vue de la Lune qui brille."

J'ai toujours été très positif, même quand il m'arrive quelque chose de compliqué.

Cali
Partager la citation

En d'autres termes, Bruno Caliciuri, de son vrai nom, s'efforce de retirer du positif dans chaque événement. Même les plus funestes. "J'ai cette attitude depuis le début de ma vie. Ça m'a beaucoup sauvé," évoque-t-il. Lorsqu'on lui demande un exemple, ce père de trois enfants évoque le décès de sa mère lorsqu'il était enfant : "Soit tu t'écroules totalement, soit tu te dis 'Ok c'est malheureux, mais si j'avais été épaulé toute la vie, avec des parents derrière moi, est-ce que j'aurais franchi le pas ? Sauté la falaise ? Arrêté les études pour devenir musicien ? Est-ce que je serais allé sur la route ? Est-ce que j'aurais fait des fugues pour faire n'importe quoi, qui m'ont appris la vie ?' Pas sûr. C'est le côté positif de la chose." 

Même la perspective de sa propre mort ne semble pas l'ébranler : "Il n'y a rien de dramatique. On arrive juste au bout de quelque chose." Il cherche ses mots et gesticule : "C'est comme si je voyais un personnage symbolisant la mort, recroquevillé, qui me suit partout. Il me dit : 'Profite bien.' Je trouve ça top, parce qu'il me rappelle de profiter. Tu vas au bout des choses toute la journée, et tu fais tout à fond", explique le chanteur. Dans la chanson Je dois tout te dire, Cali se met dans la peau d'un homme devant annoncer sa mort prochaine à ses proches : "C'est une confession, quelque part. Le message est très positif, même si le titre parle de la mort. L'idée est : 'pourquoi attendre la fin pour tout se dire ?' Il faut le dire à tout le monde, sans attendre la fin."

En attendant la fin, Cali s'agrippe à sa foi : "Ce que je trouve génial, c'est que la foi peut aider à se dire : 'Est-ce qu'il y a quelque chose après ?' Je trouve ça complètement dingue." Né dans une famille communiste, il garde ses croyances secrètes : "Il y a des choses au-delà du matériel qui sont assez étonnantes, magiques et surprenantes. Ce sont des petites bulles de magie. C'est ma foi." 



Cali prend la main sur les contenus de RTL2.fr

Il choisit les sujets traités par la rédaction aujourd'hui, livre ses critiques, coups de cœur et coups de gueule.
>> Retrouvez tous les articles de Cali rédacteur en chef d'un jour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rédacteur en chef Cali Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants