4 min de lecture Musique

66 ans de "1984" : quelles traces le roman de George Orwell a-t-il laissées dans la pop culture ?

Publié le 8 juin 1949, "1984", roman de George Orwell, est une référence en matière de science-fiction dystopienne. De la télé-réalité aux jeux vidéo en passant par la musique, son univers a influencé beaucoup d'artistes.

John Hurt incarne Winston Smith dans l'adaptation de "1984"
John Hurt incarne Winston Smith dans l'adaptation de "1984" Crédit : D.R.
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani

Le 8 juin, une oeuvre de référence de la littérature de science-fiction fêtera ses 66 ans. Il s'agit de 1984, roman du Britannique George Orwell sorti en 1949. Sa trame est bien connue : membre du Ministère de la Vérité, Winston Smith rêve de rébellion à l'encontre de Big Brother, nom symbolisant la tyrannie à l'oeuvre au sommet du pouvoir. Le monde est divisé en trois États-continents surpuissants, après une guerre mondiale. En plaçant les bases d'un roman d'anticipation fonctionnant sous le régime de la surveillance et de la terreur, George Orwell a créé un monde angoissant, devenu culte. Son influence s'est étendue à tous les champs de la pop-culture, de la musique au cinéma, en passant par les jeux vidéos et la télévision. 

Adapté mais aussi décliné au cinéma

1984 a été adapté six fois au cinéma, mais seuls deux films sont parvenus jusqu'au grand écran. Le premier est sorti en 1956, et le second en 1984. Réalisé par Michael Radford, ce dernier est porté par les acteurs John Hurt, qui incarne le protagoniste principal, et Richard Burton, dans la peau de O'Brien, un employé du Ministère de la Vérité et élite de son pays. Il s'agit du dernier rôle de l'acteur. 

>
"1984" - Bande-annonce

En plus d'avoir été adapté au cinéma, 1984 a inspiré de nombreux films. C'est notamment le cas de V pour Vendetta (2006), scénarisé par les frères et soeurs Wachowski (créateurs de la trilogie Matrix). Adapté de la bande-dessinée éponyme, datant de 1988, le film dépeint une société chaotique, sous l'emprise d'un régime fasciste. V, un anarchiste anonyme incarné par John Hurt lui-même, enrôle la jeune Evey (Natalie Portman) pour l'aider à destabiliser le pouvoir. 

À lire aussi
Thomas Mars et le groupe Phoenix sur la scène du Governors Ball Music Festival en 2014 Phoenix
VIDÉO - Phoenix : découvrez "J-Boy", premier single de l'album "Ti Amo"

On peut également retenir Minority Report (2002), réalisé par Steven Spielberg et inspiré d'une nouvelle éponyme publiée en 1956 par Philip K. Dick (également auteur de Blade Runner). L'action se situe en 2054, à Washington. Une police d'élite empêche des crimes avant qu'ils ne soient réalisés, en utilisant des "precog" capables de sentir les pensées meurtrières. De quoi rappeler la Police de la Pensée de 1984, police secrète chargée de découvrir les crimes de pensée et de les punir. Tom Cruise incarne le personnage principal, un capitaine qui prend conscience des abus de ce système s'opposant à la liberté de choix, et décide de le dénoncer. Dans Minority Report, une surveillance de masse est justifiée comme un renfort de sécurité, au sein même d'un État démocratique.

Une référence pour de nombreux artistes musicaux

L'univers angoissant de 1984 s'est aussi beaucoup développé en musique, notamment dans le rock. En 1973, John Lennon chante "Nous ne voulons pas de Big Brother" dans le titre engagé Only People. L'année suivante, David Bowie sort l'album Diamond Dogs, dont cinq chansons sont inspirés par le roman de George Orwell : We Are the Dead, Rock 'n' Roll With Me, Sweet Thing, 1984 et Big Brother. La même année, le chanteur britannique tente sa chance auprès de la veuve d'Orwell pour adapter ses chansons en comédie musicale, mais elle refuse. David Bowie se contente alors d'un show loufoque retransmis à la télévision sous le nom The 1980 Floor Show. Au même moment, Eurythmics élabore la bande-originale du film 1984, intitulée 1984 (For The Love of Big Brother).

>
Eurythmics - "Sex Crime"

Une génération plus tard, 1984 continue de laisser des traces dans l'inconscient des musiciens rock. Matthew Bellamy, leader de Muse, affirme rapidement sa fascination pour ce roman de science-fiction, et tout ce qui se rapporte aux thèmes de la surveillance et des forces armées. Tête à penser du groupe, le chanteur articule tout un album autour de l'histoire d'amour vécue entre Winston Smith et Julia dans 1984 : The Resistance (2010), notamment à travers le single Resistance. Matthew Bellamy développe à nouveau le thème de l'oppression dans Dronesle prochain album de Muse, disponible le 8 juin.

>
Muse - "Resistance"

On leur connait moins une fascination pour les sociétés dystopiennes, mais les membres de Coldplay ont consacré une chanson à 1984. Il s'agit de Spies, issue du premier disque du groupe, Parachutes (2006). Le groupe anglais y dépeint la vie à l'intérieur d'Océania, le pays fictif dans lequel se déroule 1984. "Comment vis-tu en tant que fugitif ?" se demande Chris Martin. 

De Macintosh à Bob l'Éponge

L'influence de 1984 s'est diluée dans la culture pop. On peut trouver des références aussi bien dans la publicité, notamment celle pour le Macintosh, diffusée à la finale du Super Bowl en 1984, introduisant le premier ordinateur personnel d'Apple. Réalisée par Ridley Scott, cette publicité permet au jeune Steve Jobs d'illustrer la rivalité entre Apple et IBM : "IBM veut tout et pointe ses pistolets vers le dernier obstacle à son contrôle de l'industrie : Apple. Est-ce que le Grand Bleu dominera toute l'industrie informatique ? Est-ce que George Orwell avait raison à propos de 1984 ?"

>
Apple 1984 Super Bowl Commercial Introducing Macintosh Computer (HD)

Toujours à la télévision, le premier jeu de téléréalité d'envergure a été Big Brother, directement inspiré par l'idée de surveillance de masse de 1984, et diffusé à la télévision néerlandaise à partir de 1999. La série de science-fiction britannique Doctor Who a élaboré l'épisode Le Complexe divin autour des thèmes propres au roman de George Orwell. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Ciné-Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants