1 min de lecture Le Grand Morning

Consulter un spécialiste rapidement, c'est possible

Un rendez-vous chez l'ophtalmo ? 2 mois d'attente ! Face à la pénurie des médecins spécialisés, des start up développent des stratégies pour raccourcir les délais de prise de rendez-vous.

Ophtalmologue
Ophtalmologue
Samuel Fremiot
et Jules Roy

Trouver un créneau dans les agendas surchargés d'un gynécologue, d'un ophtalmologue ou d'un ORL, on pourrait croire à une mission quasi impossible. Pas forcément selon une étude réalisée par la plateforme en ligne de rendez-vous médical Keldoc.
Si vous êtes prêts à vous déplacer un peu et à être assez flexible sur les horaires proposés, vous trouvez un créneau assez rapidement. 
 
Alors, il y a bien un problème de pénurie de médecins, mais pour répondre à la demande des patients des start up comme Keldoc, Doctolib, Mon docteur, Rendezvous facile, docmii se sont donc spécialisées dans la prise de rendez-vous médicaux en ligne (généraliste, dentiste, ophtalmo, psy etc…).
 
Dans le cas de Keldoc, le site collecte des données de dizaines de milliers de médecins. Des informations que l'on trouve aussi sur le site de l'assurance maladie, Ameli.fr, mais la différence c'est qu'avec Kedloc vous avez accès à leurs agendas, ce qui permet de mesurer la véritable disponibilité des spécialistes réputés difficiles d'accès.
 
Par exemple, beaucoup d'ophtalmos déclarent des délais d'attente supérieurs à deux mois mais selon l'étude de Keldoc une proportion quasi identique assure pouvoir vous proposer une consultation en moins de 20 jours !
 
Le site vient aussi de lancer une toute nouvelle appli disponible seulement sur Paris pour l'instant qui vous permet d'accéder en un clic à l'agenda d'un praticien, et de vous choisir un créneau disponible ! Sur le papier, ces start up pourraient aider à désengorger les urgences hospitalières et lutter contre le renoncement aux soins.
 
Source: Le Parisien

Lire la suite
Le Grand Morning Revue de presse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL2.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants