1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉOS - John Frusciante fête ses 45 ans
3 min de lecture

VIDÉOS - John Frusciante fête ses 45 ans

Retour sur la vie trépidante de l'ancien guitariste des Red Hot Chilli Peppers.

John Frusciante a quitté les Red Hot Chilli Peppers en 2009
John Frusciante a quitté les Red Hot Chilli Peppers en 2009

John Frusciante souffle ce jeudi ses 45 bougies. Il a enregistré cinq albums avec le groupe de rock californien Red Hot Chili Peppers, et onze au cours de carrière solo. Malgré sa relation houleuse avec les Red Hot Chili Peppers, dont il ne fait plus partie depuis 2009, il demeure leur guitariste le plus populaire et reconnu. Frusciante est souvent cité parmi les meilleurs guitaristes du monde, et a rejoint le Rock and Roll Hall of Fame, le panthéon des rockeurs, en 2012. 

Fusion des genres

Citant Jimi Hendrix comme sa principale référence en matière de jeu de guitare, mais aussi Frank Zappa ou Randy Rhoads, John Frusciante a pourtant développé une technique préférant une fusion brute des genres alternatifs, expérimentaux et indépendants, à la virtuosité. Né en 1970 à Astoria, dans l'État de New-York, Frusciante a grandi en Arizona puis en Floride. Des années plus tard, la moiteur de leur climat transpire dans ses riffs et solos réalisés au sein des Red Hot Chili Peppers

Une relation houleuse avec les Red Hot Chili Peppers

La rencontre de John avec ce groupe est d'autant plus belle qu'il était fan de leur musique à l'adolescence. La mort de leur guitariste d'origine, Hillel Slovak, le pousse à passer une audition pour le remplacer. Auditionné par le bassiste Flea et le chanteur Anthony Kiedis, il intègre le groupe en 1988. Il a alors tout juste 18 ans, et a quitté le lycée deux ans plus tôt pour se consacrer à la guitare. 

L'année suivante, le groupe sort Mother's Milk, mais sa popularité ne prend un coup d'accélérateur qu'au disque suivant, Blood Sugar Sex Magik (1991). Vendu à plus de quinze millions d'exemplaires, l'opus propose un son moins heavy métal que son prédécesseur, sous l'influence du producteur Rick Rubin. Give It Away en est le premier single extrait, et est devenu l'un des titres de référence du groupe californien. Il a remporté grâce à ce morceau le Grammy Award de la "meilleure performance vocale hard rock" en 1992 : 

À lire aussi

Pourtant, le succès effraie John Frusciante, qui se réfugie dans les drogues et se coupe du groupe. La tension montre entre lui et Anthony Kiedis, qui n'apprécie pas son comportement. Frusciante quitte une première fois la formation en 1992, alors en pleine tournée au Japon.

Il passe plusieurs années à se battre contre ses addictions, notamment soutenu par son ami Johnny Depp. "J'étais triste, mais j'étais toujours heureux quand j'étais drogué. À partir de là, j'ai pensé que je devais me droguer tout le temps. Je ne me sentais pas coupable. J'étais très fier d'être un addict", a-t-il raconté dans une interview au magazine musical Spin, en 2002. Finalement, Frusciante réintègre les Red Hot Chili Peppers en 1999, pour enregistrer l'album Californication, devenu culte.