1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - "Seven Nation Army" la diatribe anti-célébrité des White Stripes
1 min de lecture

VIDÉO - "Seven Nation Army" la diatribe anti-célébrité des White Stripes

LES CHANSONS CULTES (34/40) - La chanson du duo américain est une dénonciation de la pression qu'accompagne la renommée.

Seven Nation Army, du duo américain The White Stripes, fait partie de ces chansons qui ont dépassé leurs auteurs et se sont retrouvées propulsées au rang d'incontournable de la culture pop. Issue de leur quatrième album studio, Elephant, paru en 2003, la chanson a acquis une popularité inattendue : le riff, inoubliable et accrocheur, est devenu un cri de guerre incontournable des stades de foot (le fameux Po, Po Lo Po, Po, Po, Po), contribuant à largement accroître la renommée du duo rock. Une tournure que d'aucuns qualifieraient d'ironique : Seven Nation Army, qui a permis à Jack et Meg White d'être connus de tous, est avant tout une critique de la célébrité

En effet, comme le rapporte NME, la chanson était une manière pour les White Stripes de dénoncer la pression de la renommée qu'ils avaient acquise, et raconte dans le texte l'histoire d'un homme qui retourne dans sa ville natale et s'aperçoit que tous ses anciens amis le dénigrent : "La chanson parle de ragots. Elle parle de moi, de Meg et des personnes que l'on voit." L'énigmatique titre, quant à lui, vient d'un défaut de prononciation de Jack White : enfant il disait "seven nation army" à la place de "Salvation Army", l'Armée du Salut.

Cet été, RTL2.fr revient sur l'histoire des chansons cultes qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.