1. Accueil
  2. Évènements
  3. VIDÉO - Eurythmics : le duo doit tout à son banquier pour "Sweet Dreams"
1 min de lecture

VIDÉO - Eurythmics : le duo doit tout à son banquier pour "Sweet Dreams"

LES CHANSONS CULTES (4/40) - La chanson n'aurait jamais existé si le banquier du duo n'avait pas été convaincu par Dave Stewart, la moitié d'Eurythmics, d'investir. Cet été, RTL2 revient sur les titres qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

Comment enregistrer un album quand on a pas un rond ? C'est simple : achetez un costume, présentez vous avec un attaché case à votre banque très sérieusement et expliquez à votre banquier que vous allez faire quelque chose d'extraordinaire. C'est en substance la stratégie qu'a adoptée David Stewart, la moitié du duo Eurythmics, en 1983. "J'ai insisté sur le fait que beaucoup de groupes dépensaient 30.000 livres pour enregistrer un seul album, alors qu'on pouvait acheter le matériel nécessaire à l'enregistrement de tous les albums que l'on voulait pour 7.000 livres", a raconté le musicien dans une interview datant de 1983.

Quelques graphiques et chiffres plus tard, le banquier est convaincu et investit dans le projet, sans savoir que l'homme en costume cravate qu'il a devant lui n'a encore jamais enregistré et produit d'album. Comme quoi, soigner son apparence peut être crucial quand on est musicien et fauché. Côté paroles, Annie Lennox, l'autre moitié d'Eurythmics, écrit quelques paroles après une dispute avec Dave. Elles parlent du désir d'avoir une vie épanouie, remplie par "quelque chose", qu'il s'agisse de voyages ou de rencontres.

Enregistrée avec le minimum

Le visuel du single "Sweet Dreams", de Eurythmics
Le visuel du single "Sweet Dreams", de Eurythmics
Crédit : RCA Records

Le duo se retrouve dans le grenier d'un entrepôt, avec seulement deux micros pour tout enregistrer : le synthé, les percussions, la trompette. Et une seule pédale de réverbération. Un kit minimaliste qui donnera tout de même naissance à un hit planétaire, dont l'aura grandira encore avec le clip mettant en scène une Annie Lennox androgyne.

Cet été, RTL2.fr revient sur l'histoire des chansons cultes qui ont marqué la discographie d'un groupe ou d'un artiste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.