1. Accueil
  2. Évènements
  3. The Waterboys, les poètes du rock celte
3 min de lecture

The Waterboys, les poètes du rock celte

RÉDAC CHEF INVITÉ - Le groupe britannique a réussi mieux que personne à marier le folklore irlandais aux guitares électriques. Il a publié en janvier son onzième disque, Modern Blues.

The Waterboys
The Waterboys
Crédit : Photo AFP

Difficile de classer The Waterboys. À la fois groupe de rock alternatif, bande folklorique celte et poètes modernes, les musiciens britanniques ont habilement réussi à marier tous ces différents genres. Un mélange qui témoigne d’abord des influences du leader Mike Scott entouré à diverses périodes de musiciens Écossais, Gallois, Anglais, Irlandais ou Américains.

The Waterboys ont publié leur premier album éponyme en 1983, suivi du second disque A Pagan Place, plus riche et plus spirituel, notamment grâce à l’arrivée du claviériste Karl Wallinger et du trompettiste Roddy Lorimer. Avec This Is The Sea sorti en 1985, le groupe franchit un premier cap avec un album ambitieux et majestueux. Son titre-phare, The Whole of the Moon est à ce jour l’hymne des fans. À leurs débuts, The Waterboys ont longtemps été comparés à U2. Mais lorsque Bono se détache de ses racines irlandaises avec The Joshua Tree pour voguer vers des contrées plus américaines, The Waterboys parcourent le chemin inverse. Effrayé par la célébrité, le groupe se met en quête de spiritualité et de lyrisme. Sans Karl Wallinger, ils se réfugient dans les plaines d’Irlande et choisissent de recommencer à zéro.

Inspiré par la poésie de William Butler Yeats

De retour en 1988 avec le très acclamé Fisherman’s Blues, la bande à Mike Scott embrasse un virage folklorique celte et puise son inspiration dans les poèmes d’auteurs irlandais dont William Butler Yeats. Entourés par des musiciens maison comme le violoniste Steve Wickham, The Waterboys revendiquent aussi cette nouvelle inspiration sur l’album suivant Room to Roam. Malgré quelques disques jusqu'en 1993, le groupe s’est fait plus discret dans la seconde moitié des années 90. Après une escapade en solo (deux albums sortis en 1995 et 1997), Mike Scott ressuscite la bande dans les années 2000, avec trois albums publiés en 2000, 2007 et 2011. En janvier 2015, les infatigables Waterboys sont de retour avec leur 11e disque, Modern Blues.

Réécouter les albums des Waterboys, c’est contempler l’influence que Mike Scott et ses comparses ont eu sur les groupes rock actuels, à commencer par Arcade Fire. Il est évident que la bande de Win Butler s’est inspirée des Waterboys à travers leurs arrangements folks, leur orchestration dense et la religiosité de leurs paroles. Et surtout dans la manière de concevoir leur musique, non plus comme une flopée d'artistes mais comme une famille, une communauté autour de laquelle s'agrègent les individus. Cali fait aussi partie de ces musiciens influencés. “Leur musique c’est une tornade, une cathédrale à ciel ouvert, c’est lumineux”, explique le rédacteur en chef d'un jour de RTL2.fr. “J’ai eu la chance dès mon second album de jouer avec Steve Wickham”, confie le chanteur qui s’est également produit sur scène aux côtés du leader Mike Scott. 

Cali prend la main sur les contenus de RTL2.fr
Il choisit les sujets traités par la rédaction aujourd'hui, livre ses critiques, coups de cœur et coups de gueule.
>> Retrouvez tous les articles de Cali rédacteur en chef d'un jour.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/