1. Accueil
  2. Évènements
  3. Évènements régions
  4. Après le oui au projet d'aéroport, Bruno Retailleau réclame deux nouveaux franchissements de la Loire
1 min de lecture

Après le oui au projet d'aéroport, Bruno Retailleau réclame deux nouveaux franchissements de la Loire

Avec le transfert de l'aéroport du sud de Nantes vers le nord, le président du Conseil régional des Pays de la Loire craint une région à deux vitesses.

L'aéroport Nantes Atlantique
L'aéroport Nantes Atlantique
Crédit : CCI Nantes Saint-Nazaire

Vers une région à deux vitesses ?
Après le oui à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le président du Conseil régional des Pays de la Loire réclame deux nouveaux franchissements de la Loire. "Beaucoup d'électeurs du sud Loire qui ont voté non ont exprimé leur crainte de voir les emplois déménager du sud vers le nord" explique Bruno Retailleau qui craint une "région à deux vitesses".
"Il est essentiel que la construction du futur aéroport s'accompagne d'une desserte efficace qui permette à tous les territoires d'être reliés à Notre-Dame-des-Landes" écrit le patron de la région, qui ajoute que "cela passe par la mise en en place de navettes régulières mais aussi par la construction de deux nouveaux franchissements de la Loire, afin que le fleuve ne soit pas une barrière infranchissable pour les échanges économiques entre le nord et le sud du grand ouest".

Nicolas Hulot reconnait la défaite
Nicolas Hulot, opposé au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, s'est dit "profondément attristé" par le résultat de la consultation du 26 juin qui a donné le "oui" au transfert vainqueur avec 55,17% des suffrages. Mais il reconnait la défaite. "Je m'incline" a déclaré l'ex-envoyé spécial pour la planète de François Hollande.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/